Test et avis sur le Nokia G42 5G

GoogleAds

En résumé

Note de l’expert

Les Plus

RéparableBon marchéBonnes performances5G

Les Moins

Mises à jour limitées du système d’exploitationÉcran 720p

Notre verdict

Ce Nokia est un bon téléphone 5G d’un bon rapport qualité-prix, avec en prime la possibilité de le réparer pour attirer les acheteurs. Il offre des performances tout à fait décentes, il est très beau en violet et dispose d’un système d’appareil photo raisonnable à condition de l’utiliser dans de bonnes conditions de luminosité. Au prix d’un smartphone pas cher, les performances de milieu de gamme offertes ici en font une perspective tentante, mais des questions subsistent quant à sa longévité.

Ce qui aurait pu être un smartphone abordable et quelconque de Nokia est rendu plus intéressant par sa réparabilité. Vous pouvez ouvrir le téléphone pour remplacer l’écran, la batterie et le port de charge à l’aide des outils et des pièces fournis par iFixit.

Ce n’est pas le premier téléphone réparable de Nokia, le Nokia G22, moins cher et moins performant, est déjà disponible, mais le G42 5G est certainement l’offre la plus intéressante, car elle allie performance, autonomie et possibilité d’enlever la batterie en cas de défaillance.

Design

Des couleurs vives au dos

Ensemble étroit

Pièces difficiles à assembler

C’est un smartphone de 2023, vous savez à quoi il ressemble. La principale caractéristique extérieure du G42 est son dos violet, qui est extrêmement distinctif et qu’il serait presque dommage de cacher sous une coque. Une variante grise (et sur certains marchés rose) est également disponible, mais elle n’est à la hauteur de la riche teinte violette.

La batterie, le port de charge et l’écran peuvent tous être remplacés s’ils cessent de fonctionner, ce qui en fait un téléphone idéal pour les personnes maladroites

De face, bien sûr, il ressemble à tous les autres téléphones Android, sans bouton d’accueil et avec seulement une petit poinçon pour percer le noir transparent de l’écran en verre Gorilla.

Une jointure plus importante se trouve sur le côté du téléphone. Avec le bon outil, l’appareil que nous avons reçu était accompagné d’une trousse à outils de marque iFixIt comprenant plusieurs petits outils, vous pouvez ouvrir la coque arrière en plastique via le plateau SIM et remplacer certaines pièces.

La batterie, le port de charge et l’écran peuvent tous être remplacés s’ils cessent de fonctionner, ce qui en fait un téléphone idéal pour les personnes maladroites.

Nokia G42 internals

Ian Evenden / Foundry

Pour l’ouvrir et préparer le remplacement des pièces, il faut défaire un grand nombre de vis et de clips, ce qui n’est pas une tâche à entreprendre à la légère s’il s’agit de votre seul téléphone.

Les vis de 3,8 mm sont suffisamment petites pour être facilement perdues, et vous devrez en défaire dix rien que pour retirer le couvercle de la carte mère afin d’accéder au câble de la batterie.

Le dos se soulève facilement une fois les clips défaits, mais le lecteur d’empreintes digitales logé dans le bouton d’allumage est fixé au boîtier par un câble ruban, lui-même maintenu par une petite vis. Abîmer ce câble vous gâchera certainement la journée.

Si vous avez construit un PC à partir de pièces détachées, il ne sera pas totalement hors de votre portée, et obtenir un écran de remplacement après avoir fait tomber votre téléphone sur le trottoir est beaucoup moins coûteux qu’un smartphone entièrement neuf. Des guides sont disponibles sur le site iFixit, et si vous avez déjà utilisé des démonte-pneus pour remplacer la chambre à air d’un vélo, vous saurez comment retirer le boîtier.

Ce Nokia est un téléphone assez lourd (193 g) et, comme on peut s’y attendre vu qu’il est démontable, il n’a pas d’indice de protection IP contre la poussière ou l’eau.

Écran et haut-parleurs

Écran IPS

Taux de rafraîchissement de 90Hz

720p uniquement

Avec une diagonale de 6,5 pouces, le G42 est d’une taille agréable qui permet à tous les utilisateurs, à l’exception des plus petits, de le manipuler d’une seule main.

Une résolution de 720p est vraiment la plus basse que l’on puisse souhaiter pour un smartphone de nos jours, et compte tenu de la taille de l’écran et de la distance à laquelle vous le regarderez, ce n’est pas vraiment un problème. L’affichage en Full HD (1080p) serait bien sûr préférable, mais il réduit l’autonomie de la batterie.

Le taux de rafraîchissement maximal de 90Hz contribue à la fluidité du défilement et le plus gros problème de l’écran est son manque de luminosité. Nous ne nous attendons pas à ce qu’un écran IPS puisse rivaliser avec les derniers AMOLED, mais la lumière du soleil n’est pas l’amie du G42.

En bas se trouve un haut-parleur unique qui peut produire suffisamment de son pour un appel vidéo, mais qui devrait vraiment être remplacé par une paire de bons écouteurs (la prise casque, de plus en plus rare, se trouve à l’autre extrémité de l’appareil) si vous vous en servez pour le streaming vidéo ou pour écouter de la musique. Enfin, il y a une radio FM à bord si le streaming musical via la 5G ou le Wi-Fi 6 ne vous intéresse pas.

L’un des points forts de la fiche technique est la prise en charge de la 5G, ce qui n’est pas une évidence, même dans le haut de gamme de ce segment du marché

Caractéristiques techniques et performances

Puce à six cœurs

Bonnes performances en milieu de gamme

Pas pour les jeux

Le Nokia G42 se situe dans le bas du milieu de gamme pour ce qui concerne ses performances. Son processeur Snapdragon 480+ n’est pas à la hauteur des smartphones avec Snapdragon 7 comme le Honor 90 et il accuse un retard de 600 points sur le Google Pixel 7a dans le classement Geekbench.

Nokia G42 benchmark

Ian Evenden / Foundry

Mais il est aussi moins de la moitié du prix du dernier Google, et il correspond à peu près au Moto G62 de l’année dernière, dont le nom est assez similaire d’ailleurs. Cela n’a rien de surprenant, puisque le Moto a le même processeur que le Nokia, mais le G42 l’emporte dans le domaine de la réparabilité. Et, avec un lecteur d’empreintes digitales à l’écran plutôt que dans le bouton d’allumage, le Motorola n’a pas d’alternatives similaires si vous l’abîmez.

Pour le reste, il y a peu à redire sur les performances du G42 au quotidien. Ce n’est pas un smartphone qui réagira bien aux derniers jeux Android en 3D, mais rien ne vous empêchera de jouer à jeux moins intensifs.

Les applications se lancent en douceur, bien qu’elles peuvent mettre un certain temps à se charger lorsque vous les utilisez pour la première fois, et il y avait peu de décalage avec l’application Google Photos pour marquer et réaliser des modifications sur les images.

L’un des points forts de la fiche technique est la prise en charge de la 5G, ce qui n’est pas une évidence, même dans le haut de gamme de cette catégorie. Il dispose également d’une mémoire vive de 6 Go et d’un espace de stockage de 128 Go, ainsi que d’un emplacement pour carte microSD.

Tests du Nokia G42 5G

Appareil photo

Appareil photo principal de 50 Mp

Pas d’ultra grand-angle

Mauvaise performance 2x

Le G42 est équipé d’un appareil photo 50 Mp f/1,8 au dos, d’un objectif macro 2 Mp, d’un capteur de profondeur et d’un flash LED. Il est généralement assez bon si vous lui donnez suffisamment de lumière, mais la qualité de l’image s’effondre à mesure qu’elle s’assombrit, en particulier dans les zones éloignées du point de mise au point ; ce qui n’est pas une surprise à ce prix.

Il y a un zoom numérique 2x qui profite du fait que le capteur 50 Mp réduise ses fichiers à 12,5 Mp pour recadrer l’image et fournir un cadrage plus serré.

Nokia G42 cameras

Ian Evenden / Foundry

Les résultats ne sont pas excellents, surtout en vidéo. Le maculage s’installe rapidement si vous essayez d’exploiter le zoom en mode vidéo, où 1080p/60i/s est ce qu’il y a de plus élevé. La lumière du jour est la meilleure option pour l’imagerie. Toutefois, nous avons trouvé que le mode HDR automatique était tout à fait capable d’empêcher la silhouette des arbres sombres sur un ciel blanc, ce que nous ne nous attendions pas à voir.

Il est aussi possible de prendre une image pleine résolution de 50 Mp, mais il faut vraiment être sous une bonne lumière, car elle ne bénéficie pas des gains de qualité d’image du processus de regroupement.

L’objectif macro est un modèle de 2 Mp qui sert davantage à grossir les objets intéressants. Par ailleurs, le capteur frontal de 8 Mp est suffisamment bon pour un appel vidéo ou un selfie dans des conditions de luminosité satisfaisantes. Cependant, il n’échappe pas non plus à la baisse de détails et de reproduction des couleurs que le capteur arrière une fois que le soleil commence à se retirer.

Autonomie et charge

Très bonne autonomie

Chargement rapide de 20W

Difficile d’évaluer précisément l’autonomie

Il est difficile d’évaluer précisément l’autonomie de la batterie du Nokia G42, car le test standard dont nous nous servons pour comparer l’endurance des modèles (il simule une utilisation constante avec l’écran allumé) n’a pas fonctionné avec lui. Il n’est arrivé qu’à 47 % avant de déclencher une erreur qui a mis fin au test, et il a fallu plusieurs heures pour y parvenir. Nous avons également constaté cela avec le Motorola G62, à la même puce, il semble donc qu’il y ait un conflit entre Qualcomm et Geekbench.

Nous dirions que le G42 peut facilement tenir deux jours d’utilisation

A partir de là, il est possible d’extrapoler que l’autonomie de ce Nokia est en fait très bonne. La question de savoir si elle atteindra un jour les trois jours d’autonomie annoncés par Nokia dépend fortement de l’usage individuelle et de l’application judicieuse du mode d’économie de batterie. Cependant, nous pensons qu’elle peut s’en approcher, surtout si l’on passe beaucoup de temps avec l’écran éteint.

Après avoir observé la baisse progressive du pourcentage de la batterie, nous dirions que le G42 peut facilement tenir deux jours d’utilisation.

Nokia G42 rear

Ian Evenden / Foundry

La charge rapide de 20W fonctionne exactement comme on s’y attend, le port USB-C se gorgeant d’électricité pour remplir la batterie de 5000mAh à un rythme très décent. Nous avons obtenu 26 % en 30 minutes avec un chargeur suffisamment rapide, car il convient de noter qu’aucun chargeur n’est fourni.

Logiciels et applications

Android 13

Peu d’applications intégrées

Seulement 2 ans de mises à jour du système d’exploitation

On pourrait penser qu’un appareil réparable durera plus longtemps que les autres, mais le matériel n’est que la moitié de l’équation du smartphone moderne. Les mises à jour logicielles sont aussi essentielles à son utilité que sa batterie et son écran, et le G42 a un avenir légèrement décevant devant lui.

Nokia offre 2 ans de mises à jour du système d’exploitation et 3 ans de correctifs de sécurité. Il est sous Android 13, qui est un système d’exploitation agréable, mais le fait qu’il ne verra jamais Android 16 signifie que vous envisagerez probablement de le remplacer bien avant que la batterie ou le port de charge ne soient usés.

Néanmoins, il est agréable de voir qu’il n’y a pas trop d’applications indésirables préinstallées. Nous avons repéré l’application Booking.com, omniprésente, mais peu de bloatware.

Nokia G42 apps

Ian Evenden / Foundry

Prix et disponibilité

Pour 229 €, c’est un smartphone d’un bon rapport qualité-prix. Nous le recommanderions à un appareil moins cher, à l’image du Nokia C32, ostensiblement similaire, qui sacrifie trop de choses sur l’autel de l’extrême bon marché.

C’est un bon prix à payer pour un smartphone doté de la 5G, de 128 Go de stockage et du type de performances et d’autonomie offert ici.

Il est disponible chez Nokia France et Belgique, la Fnac France et Belgique et Amazon entre autres.

Consultez notre classement des meilleurs téléphones à petit prix pour découvrir d’autres modèles.

Conclusion

Le Nokia G42 est un appareil d’un bon rapport qualité-prix qui combine de nombreuses caractéristiques surprenantes et la possibilité de réparation QuickFix dans un combiné particulièrement violet (gris au choix).

Il y a cependant quelques déceptions. La qualité de l’appareil photo diminue rapidement à mesure que la lumière baisse. Et avec seulement deux ans de mises à jour du système d’exploitation, nous nous interrogeons sur sa longévité, malgré la possibilité pour le propriétaire de remplacer une pièce.

Cependant, il est agréable en main, il est réactif lorsque vous ouvrez et changez d’application, et le fait d’avoir une radio FM et une prise casque physique est quelque chose qui nous manque de l’ancienne génération de smartphones, et qui semble s’être perdu dans l’ère actuelle du streaming sans fil.

Au prix où Nokia propose ce téléphone, c’est une véritable aubaine. Il s’agit d’un véritable milieu de gamme à un prix abordable, avec une coque violette qui attirera l’attention chaque fois que vous le montrerez au grand jour.

Adaptation du test original paru sur le site Tech Advisor de langue anglaise

Fiche technique

Android 13

Écran : 6,56 pouces IPS, 720 x 1612 px, 269ppi

Snapdragon 480

6 Go de RAM

Stockage de 128 Go plus MicroSD

Appareils photo : 50 Mp f/1,8 principal, 2 Mp macro, 2 Mp capteur de profondeur, 8 Mp frontal

Connectivité : 5G, Wi-Fi 6, Bluetooth 5.1, radio FM, USB 2.0 Type-C, GPS, NFC

Dimensions : 165 x 75,8 x 8,55 mm

Poids : 193,8 g

Source : https://www.techadvisor.com/article/2035211/test-nokia-g42-5g.html

Auteur :

Date de Publication : 2023-08-18 14:30:45

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 cAKErESUME. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .