Moscou promet une « réponse » après l’attaque du pont de Crimée ; l’accord sur les céréales suspendu

GoogleAds

Les autorités locales encouragent les vacanciers bloqués en Crimée à rentrer chez eux

Un agent d’investigation recueille des indices sur le pont de Crimée endommagé dans la nuit par des explosions, le 17 juillet 2023. Un agent d’investigation recueille des indices sur le pont de Crimée endommagé dans la nuit par des explosions, le 17 juillet 2023. AP

Des responsables russes ont encouragé lundi les vacanciers bloqués en Crimée à rentrer chez eux après l’attaque du pont de Crimée. Le gouverneur installé par Moscou après l’annexion de la Crimée, Sergueï Aksionov, a par exemple demandé « aux résidents et aux invités de la péninsule de s’abstenir de voyager sur le pont de Crimée et, dans un souci de sécurité, de choisir un autre itinéraire terrestre à travers les nouvelles régions ». L’itinéraire de 400 km proposé passe par certains territoires touchés par les combats avec l’armée ukrainienne, qui bombarde les lignes d’approvisionnement russes.

La télévision russe a diffusé une carte du trajet, qui passe par Melitopol, dans la région de Zaporijia, dans le sud de l’Ukraine, et celle de Marioupol, la grande ville portuaire largement détruite par les bombardements, avant de rejoindre Rostov-sur-de-Don, dans le sud de la Russie.

Vladimir Saldo, responsable nommé par les autorités russes à la tête de la partie sous contrôle russe de la région de Kherson (sud de l’Ukraine), a annoncé que la durée du couvre-feu serait réduite pour permettre aux automobilistes de passer et que l’armée russe renforcerait la sécurité. Il a averti qu’il y aurait des points de contrôle pour éviter « les sabotages », mais que les formalités seraient allégées.

Dans la région voisine de Zaporijia, cible de la contre-offensive ukrainienne, le gouverneur nommé par Moscou, Evgueni Balitsky, a promis que les autorités assureraient la « sécurité » de la route.

Les autorités prorusses de la Crimée ont conseillé aux voyageurs de passer « à l’écart des véhicules de l’armée et des colonnes » de militaires.

Selon l’agence officielle russe RIA Novosti, 50 000 touristes se trouvent en Crimée, la plupart venus de Russie en voiture par le pont partiellement détruit lundi.

Source : https://www.lemonde.fr/international/live/2023/07/17/guerre-en-ukraine-la-russie-suspend-l-accord-sur-les-exportations-de-cereales-des-millions-de-personnes-vont-en-payer-le-prix-selon-l-onu_6182260_3210.html

Auteur :

Date de Publication : 2023-07-17 20:40:05

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .