Michaël Boissel, l’œil de Miquelon

Depuis plusieurs années, le Miquelonnais Michaël Boissel arpente les routes de la grande île en quête de belles images. Photos ou bien vidéos qu’importe, l’objectif est de rendre grâce à son archipel.

L’appareil photo dans une main, la télécommande de son drone dans l’autre, impossible pour Michaël d’oublier son matériel avant chaque sortie. Langlade, Mirande, ou bien le Cap, qu’importe pour le jeune Miquelonnais : chaque parcelle de son archipel est une source d’inspiration.

À lire aussi : Une visite chez Marcelle Yon dans l’une des plus vieilles maisons de Saint-Pierre et Miquelon

Cet après-midi, le jeune homme profite du beau temps pour se rendre à Beliveau. Un de ces endroits préférés sur la grande île : “J’adore ce coin-là. Dans la forêt, on est à l’abri du vent. Et une fois que l’on sort du bois, la vue est vraiment magnifique.”

Ainsi, pour immortaliser sa balade il sort son attirail de professionnel. Avec toujours un œil artistique :

Je prends en photo le pont du ruisseau de Sylvain. Je l’avais déjà pris l’hiver dernier, comme ça, je pourrai superposer les deux clichés. On pourra alors s’apercevoir du contraste.

Derrière cette passion, se cache un amour viscéral pour son île. En effet, sa démarche est on ne peut plus claire : faire découvrir son archipel aux personnes qui n’en ont pas l’accès. “Souvent quand on parle de Saint-Pierre et Miquelon, on voit des photos de Saint-Pierre ou bien de Miquelon. Moi j’aime bien montrer les endroits qui sont un peu moins accessibles.”

Le photographe-vidéaste poste régulièrement du contenu sur ses pages Facebook, Instagram et YouTube. Mais aussi, Michaël s’amuse à rendre son travail public sur une plateforme bien connue : “Je mets des photos à 360° d’endroits bien précis de l’archipel sur Google Earth. Ça offre un beau panorama aux gens qui ne connaissent pas.”

Cette vocation ne date pas d’hier pour Michaël. Intéressé par la photo depuis tout petit, le mécanicien de formation manquait juste de temps. Un temps qu’il a fini par prendre avec l’arrivée dans sa vie d’un fidèle compagnon : “J’ai un chien depuis trois ans. Il s’appelle Meïster. Alors maintenant, je suis obligé de le sortir et qu’il se dépense. J’en profite pour prendre la caméra à chaque fois.”

Alors à force de sorties, “Mick” comme on aime l’appeler à Miquelon, se prend au jeu et ambitionne d’autres projets. “Je regarde beaucoup de YouTubeurs donc forcément cela me donne des idées.”

Le format vidéo le séduit. Mais perfectionniste, Michaël veut être à la hauteur de ses ambitions : “J’aimerais bien faire des vidéos autrement qu’avec le drone. J’aurai moins d’angles, mais ça me forcera à être plus créatif. Le vlog aussi pourquoi pas, mais il faut que je m’améliore alors.”

Source : https://la1ere.francetvinfo.fr/saintpierremiquelon/miquelon-langlade/michael-boissel-l-il-de-miquelon-1412177.html

Auteur :

Date de Publication : 2023-07-07 18:49:12

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

Michaël Boissel, l’œil de Miquelon - Michaël Boissel, l’œil de Miquelon * Michaël Boissel, l’œil de Miquelon | Michaël Boissel, l’œil de Miquelon | Michaël Boissel, l’œil de Miquelon | Michaël Boissel, l’œil de Miquelon | | Michaël Boissel, l’œil de Miquelon | | Michaël Boissel, l’œil de Miquelon | Michaël Boissel, l’œil de Miquelon