6 astuces pour utiliser vos appareils numériques de manière plus écologique… et économiser

GoogleAds

En matière de comportement numérique responsable, les experts recommandent d’examiner non seulement les achats de produits et leur cycle de vie, mais aussi la façon dont vous utilisez vos appareils. Le point sur ce que vous pouvez faire au quotidien.

1. Faites le point sur votre mode de vie et son impact sur l’environnement

“L’empreinte carbone du secteur du numérique représente aujourd’hui 3 à 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et 2% de l’empreinte carbone à l’échelle nationale” indique un site du gouvernement français dédié à la question. Mais une fois ces chiffres posés, difficile de savoir exactement comment faire à l’échelle individuelle pour améliorer ses pratiques.

“Si l’on demande aux gens ce qu’ils entendent par durabilité, il est difficile d’arriver à quelque chose de plus concret”, explique à ZDNET Ed Anderson, analyste chez Gartner, qui travaille sur la question.

La notion de durabilité peut en effet varier d’une personne à l’autre, notamment en fonction de son mode de vie. Il s’agit pour tout un chacun d’objectiver quelque peu l’incidence de son mode de vie numérique. Le gouvernement français propose sur cette page deux calculateurs. Le premier propose de tester votre empreinte sur le climat, en y intégrant la dimension numérique. Le second permet de découvrir l’impact des usages numériques sur le climat.

Reste que selon Ed Anderson, chaque petite habitude compte lorsqu’il s’agit de durabilité. Et il devient donc essentiel d’utiliser la technologie de la bonne manière. “Nous devons en arriver au point où il ne s’agit plus seulement de durabilité, mais de choses spécifiques, d’activités spécifiques qui nous mènent aux bons résultats en matière de durabilité”, déclare-t-il.

2. Recyclez vos appareils, mais assurez-vous de le faire de la bonne manière

Recycler ses vieux appareils devrait être aussi facile que de les acheter. Mais tout le monde ne sait pas comment ni où se débarrasser de ses vieux appareils, ce qui entraîne une quantité croissante de déchets électroniques non recyclés (e-déchets).

Avec des conséquences importantes : le monde produit pas moins de 50 millions de tonnes de déchets électroniques par an selon l’ONU.

Si vous ne recyclez pas déjà vos smartphones, appareils photo, ordinateurs et autres appareils inutilisés, vous devriez le faire. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses façons et divers endroits où vous pouvez recycler correctement votre vieux matériel.

Plusieurs entreprises mettent en place des programmes de reprises et de recyclages de vos produits, comme Samsung ou encore Apple. Ainsi les utilisateurs d’Apple peuvent échanger n’importe quel appareil, quel que soit son état, et Apple vous donnera un crédit pour un nouvel appareil et le recyclera gratuitement.

Vous trouverez aussi des informations pratiques sur le recyclage en France en vous rendant sur le site d’Ecosystem, l’organisme public en charge de cette mission.

3. Upcyclez vos appareils

À l’inverse, il n’est pas forcément nécessaire de recycler votre smartphone obsolète. Vous pouvez en effet choisir plutôt d’upcycler vos anciens appareils pour leur donner une nouvelle vie. C’est un autre moyen d’utiliser la technologie de manière durable sans avoir à démonter ou détruire le produit.

Mais avant d’avancer, voici une définition : 

“L’upcycling se traduit en français par surcyclage ou encore upcyclage, ce qui pourrait se définir par “recycler par le haut” indique le site Les Horizons. L’upcycling est une sorte de super recyclage qui est devenu en quelques années l’une des grandes tendances en matière d’économie circulaire. L’objectif est de récupérer des matériaux ou des produits dont on ne se sert plus, dans le but de créer des objets ou produits de qualité supérieure”.

Mark Newton, responsable du développement durable chez Samsung, explique que la réussite de l’upcycling ne réside pas tant dans la transformation du produit que dans le fait de lui trouver une nouvelle utilisation pour résoudre un problème réel. Mais ce n’est pas gagné d’avance. Même chez Samsung, la mise en place de ce type de programme se heurte a des impératifs économiques. Reste que ces initiatives ont le mérite de tenter l’aventure : Galaxy Upcycling permet aux clients d’utiliser leurs anciens téléphones Samsung à de nouvelles fins, avec pour objectif de réduire la nécessité de recycler les appareils.

Par exemple, grâce à l’application Samsung SmartThings, les consommateurs peuvent utiliser un ancien smartphone Samsung pour le transformer en un appareil qui contrôle leurs appareils domestiques connectés, tels que les lumières ou la télévision.

“Vous pouvez tirer parti de tous les capteurs et de toutes les capacités qu’un vieux smartphone peut avoir. Il est équipé de caméras, d’un microphone et d’une connectivité. C’est donc un excellent moyen d’apporter de la valeur ajoutée à nos clients pour leurs systèmes domotiques”, explique M. Newton à ZDNET.

Mais le programme a d’autres applications ; M. Newton explique que Samsung utilise l’upcycling à des fins éducatives et même médicales.

Image : Samsung

“Par exemple, nous avons créé une lentille de contact augmentée qui fonctionne avec un vieux smartphone. Lorsqu’il est connecté à cette lentille, qui était très facile et peu coûteuse à produire, cela permet de créer un dispositif de dépistage ophtalmologique”, explique M. Newton. “Nous sommes donc en mesure de fournir des appareils très peu coûteux aux ONG qui n’ont pas les moyens d’acheter des appareils onéreux fabriqués dans ce but précis”.

Et si vous n’avez pas de smartphone Samsung, il existe encore des moyens d’upcycler. Par exemple, vous pouvez installer une application de caméra de surveillance, telle que Alfred, sur votre ancien et votre nouvel appareil, puis placer l’ancien smartphone là où vous en avez besoin pour l’utiliser comme une caméra de sécurité.

Enfin, vous pouvez utiliser un smartphone dédié entièrement à la navigation GPS pour augmenter la durée de vie de la batterie de votre smartphone principal.

4. Devenez un consommateur averti

Selon M. Newton, le développement durable consiste aussi à soutenir les entreprises impliquées dans ce domaine et à prendre des décisions d’achat en connaissance de cause. “Si vous essayez, en plus de regarder le prix d’un produit, d’en apprendre un peu plus sur l’entreprise, vous ferez un grand pas en avant en matière de durabilité”, dit-il.

De nombreuses entreprises se sont engagées à ne pas produire de gaz à effet de serre. Si vous souhaitez acheter un produit particulier, renseignez-vous sur les objectifs de durabilité de l’entreprise en question. The Climate Pledge est une excellente ressource pour connaître les entreprises de la tech qui se sont engagées à réduire à zéro les émissions de carbone dans leurs processus et leurs productions d’ici à 2040. Il y a actuellement 380 signatures, dont celles d’entreprises comme HP, Logitech, Philips et d’autres.

5. Utiliser des produits domotiques connectés

Vous avez probablement installé chez vous une sorte d’assistant intelligent. Outre le fait de demander à Alexa ou Google quel temps il fait aujourd’hui, vous pouvez utiliser ces appareils pour rendre votre maison plus économe en énergie.

“Si vous pensez à la façon dont les gens gèrent leurs thermostats aujourd’hui, ils les règlent et les oublient, n’est-ce pas ? Mais un système automatisé peut être beaucoup plus adaptatif”, explique M. Anderson, du Gartner. “Il peut augmenter ou diminuer la température en fonction non seulement des personnes présentes dans la maison, mais aussi de celles qui se trouvent dans la pièce.

Image : Amazon

Le chauffage est responsable de 67% de la consommation énergétique des ménages français. Ici, concrètement, les appareils domotiques connectés peuvent vous aider à consommer moins d’énergie tout en économisant de l’argent.

Les thermostats intelligents tels que Nest ou Ecobee sont par exemple dotés de fonctions de commande vocale et de capteurs de température ambiante.

6. Ne renouvelez pas votre appareil si vous n’y êtes pas obligé

Enfin, une chose sur laquelle nous pouvons presque toujours compter dans le monde de la technologie est la sortie de nouveaux modèles de smartphones, tablettes et ordinateurs portables. Malheureusement, le fait d’avoir la technologie la plus récente n’est pas toujours le plus durable.

“Il faut vraiment continuer à utiliser les appareils le plus longtemps possible”, explique M. Newton. “Je peux avoir envie d’un nouvel appareil, mais est-ce que c’est bénéfique pour moi d’en acheter un nouveau ? Un appareil spécifique est-il fabriqué avec des matériaux recyclés ou me permettra-t-il d’économiser de l’énergie ? Ou puis-je simplement réparer mon appareil actuel et continuer à l’utiliser ? Ces décisions sont importantes”.

Par exemple, si vous vous attendiez à des changements de conception plus importants d’un modèle à l’autre, il n’est peut-être pas utile d’acheter le dernier smartphone. Si un nouveau modèle est similaire sur le plan de la conception générale, de l’expérience logicielle et du matériel, vous pouvez attendre que des changements plus importants arrivent avant de l’acheter.

Source : “ZDNet.com”

Source : https://www.zdnet.fr/amp/pratique/6-astuces-pour-utiliser-vos-appareils-numeriques-de-maniere-plus-ecologique-et-economiser-39960292.htm

Auteur :

Date de Publication : 2023-07-05 12:00:00

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .