un super télézoom polyvalent en monture Nikon Z

GoogleAds


Nikon annonce officiellement un nouveau super téléobjectif pour appareils photo hybrides plein format en monture Z. Avec le Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR, le constructeur japonais offre une solution légère avec une portée idéale pour la photographie animalière, sportive ou aérienne. Retour sur les caractéristiques de ce super zoom taillé pour les sujets lointains.

Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR : le digne successeur du 200-500 mm est arrivé

En octobre 2021, en marge de l’annonce de développement du téléobjectif Nikkor Z 400 mm f/2,8 TC VR S, Nikon annonçait l’arrivée de 4 téléobjectifs dans sa roadmap d’objectifs en monture Z. Parmi eux, un objectif 200-600 mm dont la plage focale rappelait fortement le Nikkor 200-500 mm f/5,6E ED VR proposé sur reflex en monture F.

Finalement, Nikon annonce son nouveau super zoom avec 20 mm supplémentaire à la plus large focale, proposant un objectif 180-600 mm qui vient offrir une solution polyvalente, idéale pour les photographes animaliers, mais aussi pour tous les spotter d’aéronefs à la recherche de la plus longue focale.

Ainsi, ce Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR vient combler un vide dans la gamme optique de Nikon, se plaçant en concurrence frontale avec les Sony FE 200-600 mm f/5,6-6,3 G OSS, Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1 L IS USM, Sigma 150-600 mm f/5-6,3 DG DN OS Sports et Tamron 150-500 mm f/5-6,7 Di III VC VXD.

Jusque là, Nikon ne proposait que le zoom Z 100-400 mm f/4,5-5,6 VR dans la S-Line, un modèle proposé au tarif de 2799 €.

Super zoom compatible TC 2.0X pour une portée jusqu’à 1200 mm

On l’aura compris, ce nouveau zoom s’adresse aux photographes à la recherche de très longues focales, le tout dans un format relativement compact, offrant une véritable polyvalence d’usage. Avec une plage initiale de 180-600 mm en plein format, cet objectif pourra être aussi bien à l’aise en photographie de paysage un peu éloigné que pour la capture de sujets éloignés, comme des oiseaux, des avions ou des sujets sportifs.

Certes, son ouverture glissante f/5,6-6,3 n’est pas la plus lumineuse, mais il fait jeu égal avec la concurrence. Pour combiner longue focale et images nettes, l’objectif dispose d’une stabilisation optique, offrant jusqu’à 5,5 stops de compensation selon Nikon (1 stops de plus que le 200-500 mm f/5,6 en monture reflex). L’objectif dispose également d’un mode Sport – réglable depuis le boîtier ou via un bouton personnalisé ? – qui permet de stabiliser l’image dans le viseur.

D’ailleurs, Nikon indique que l’objectif est compatible avec le téléconvertisseur 2x de la marque, permettant d’atteindre une longueur focale de 1200 mm (au prix d’une ouverture maximale de f/12,6, ce qui le cantonnera à un usage en pleine journée pour ne pas pâtir d’une détection hasardeuse ou d’une montée en ISO trop importante. Avec le TC-1,4x, on obtient une focale de 840 mm.

Le zoom dispose également d’une distance minimale de mise au point intéressante : à 180 mm, un sujet situé à 1,3 m du capteur sera net, alors qu’il faudra s’éloigner à 2,4 mm à 600 mm. Avec un grossissement maximal de 0,25x, il sera possible de goûter aux joies de la proxyphotographie.

Moins de 2 kg sur la balance (ou presque)

Avec ce Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR, Nikon réussit à rester sous la barre symbolique des 2 kg… ou presque. En effet, l’objectif, qui dispose d’une construction en polycarbonate pour réduire le poids, pèse 1,955 kg seul, sans collier de trépied. Mais en ajoutant ce collier, relativement utile lors des longues sorties, l’objectif passe à 2,09 kg. D’ailleurs, contrairement aux autres colliers de trépied de la marque, celui-ci s’ouvre complètement en deux.

Vous êtes en état d’obturation !

Malgré tout, nous avons eu l’occasion de prendre en main l’objectif – monté sur un Nikon Z 8 – et l’ensemble est bien équilibré. D’ailleurs, contrairement au 200-500 mm en monture reflex, ce nouveau zoom adopte un mécanisme de zoom interne. En bref, la longueur du fût ne change pas, que vous soyez à 180 ou 600 mm.

Avec un diamètre maximal de 110 mm et une longueur constante de 315,5 mm (sans pare-soleil), l’objectif est plus long que le 200-500 mm replié, mais plus court lorsqu’il est à 600 mm.

Niveau ergonomie, on retrouve quelques commandes utiles – sans surplus – avec notamment un commutateur AF/MF et un limiteur de mise au point permettant de choisir entre la totalité de la plage ou de 6 m à l’infini, utile lorsque vous photographiez à travers un premier plan. 4 boutons L-Fn personnalisés sont situés après la bague de zoom, qui dispose d’une course relativement courte pour passer de 180 à 600 mm en gardant son sujet dans le viseur. On retrouve également une bague personnalisable, qui est réglée par défaut sur le réglage manuel de la mise au point, mais qui peut également servir à contrôler l’ouverture, la sensibilité ISO du boîtier ou encore la correction d’exposition.

Construction optique et autofocus STM

Du point de vue de la construction optique, ce zoom Nikon ne fait pas les choses à moitié avec 25 éléments répartis en 17 groupes (dont 6 lentilles en verre ED, 1 lentille asphérique et une lentille avant traitée au fluor). Cette formule optique, avec pas moins de 6 verres à dispersion extra-faible (ED), devrait permettre de corriger les aberrations chromatiques qui peuvent être présentes sur des zooms aussi puissants.

En outre, l’objectif dispose de plusieurs joints d’étanchéité qui lui offrent une protection contre la poussière et les intrusions d’eau, complétée par un traitement au fluor sur la lentille frontale pour protéger l’objectif et faciliter son nettoyage. Le zooming interne, qui n’entraîne aucun changement de longueur du barillet, permet également de renforcer la protection de l’objectif.

La mise au point automatique est assurée par un moteur STM pas à pas. Nikon indique que la mise au point se fait de manière silencieuse, rapide et précise, avec notamment une forte réduction du focus breathing, utile en vidéo.

Voici les caractéristiques complètes du Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR :

plage focale : 180-600 mm (270-900 mm en APS-C)

objectif pour capteur plein format

ouverture max : f/5,6-6,3

ouverture min : f/32-36

angle de champ : 13° 40’ à 4° 10’ (9° à 2° 40’ en APS-C)

construction optique : 25 éléments répartis en 17 groupes (dont 6 lentilles en verre ED, 1 lentille asphérique et une lentille avant traitée au fluor)

diaphragme : circulaire à 9 lamelles

distance minimale de mise au point : 1,3 m à 180 mm, 2,4 m à 600 mm

stabilisation d’image : oui, VR

tropicalisation : construction résistante à l’humidité et à la poussière avec revêtement au fluor

grossissement max : 0,25x

mise au point : autofocus, moteur STM

diamètre du filtre : ø 95 mm

dimensions : 110 mm x 315,5 mm (D x L), zooming interne

poids : 1,955 kg sans collier de pied (2,09 kg avec collier de pied)

accessoires fournis : pare-soleil, bouchons d’objectif, collier de pied, courroie d’objectif

monture compatible : Nikon Z

Voici également une sélection de photos réalisées avec cet objectif (source Nikon) :

© Natsuki Handa

© Natsuki Handa

© Natsuki Handa

© Natsuki Handa

© Nicolas Stettler

© Nicolas Stettler

© Ryan Patterson

© Ryan Patterson
Source : Nikon

Prix et disponibilité du Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR

Le Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR sera disponible à partir du mois d’août 2023 au tarif de 1999 €.

L’objectif est disponible en précommande chez Digit-Photo, IPLN, Miss Numérique, Photo-Univers, Digixo, Fnac ainsi que dans les magasins photo spécialisés.

Notre premier avis sur le Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR

Nikon dévoile ici un objectif qui était très attendu des utilisateurs d’hybrides plein format en monture Z. Le constructeur le lance également moins de deux mois après le Nikon Z 8, un boîtier qui formera un duo de choc pour les photographes animaliers, même si l’objectif s’accomodera très bien d’un Z 6II, Z 7II ou Z 5. Ce zoom Nikkor Z 180-600 mm f/5,6-6,3 VR comble ainsi un manque dans la gamme de longs télézooms en monture Z. D’ailleurs, cet objectif, malgré l’ouverture de la monture Z, devrait rester seul à bord, Nikon semblant verrouiller la concurrence de Sigma et Tamron sur ses optiques.

Après une première prise en main rapide, la proposition de Nikon n’a heureusement pas à rougir face aux propositions de la concurrence, notamment chez Sony. Il faudra voir ce qu’il en est dans un test plus complet.

A lire également :



Source link : https://phototrend.fr/2023/06/nikkor-z-180-600-mm-f-56-63-vr-objectif-nikon-telezoom-polyvalent/

Author :

Publish date : 2023-06-21 06:00:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .