Test sac de voyage Osprey Rolling Transporter 60

Caractéristiques du produit testé

Type produit testé : Accessoires outdoorComposition : Polyester recyclé 900 deniers certifié Bluesign, revêtement TPU, traitement DWR déperlant sans PFC

Description : sac de voyage à roulettes

Technologies : Châssis Osprey HighRoad™ en polymère ABS et roues en polyuréthane, Poignée escamotable ErgoGripTailles disponibles du produit: existe dans d’autres litrages

Dimension: 70x41x43 cmPoids (donnée fabricant): 2910 gPoids (produit pesé par le testeur): 2800 g

Accessoires fournis: Accès au compartiment principal par zip, avec sangles de compression à l’intérieur, pochette papiers fermée par zip, poignée escamotable ErgoGrip, châssis Osprey HighRoad™, poche interne fourre-tout en filet, poignées de transport latérale et supérieure, emplacement pour étiquette d’identification, poche secrète contenant une sangle supplémentaireCouleurs: Bleu (Venturi Blue), Noir (black)Garantie: All-mighty garantee : Plus d’infosEntretien: Laver à l’eau et à la main à l’aide d’une éponge. Ne passez surtout pas votre sac à la machine, que ce soit pour le lavage ou le séchage. Le séchage est à effectuer à l’air libre.Prix: 250 €

Conditions du test

Lieux du test: Amérique du sud Activités: Randonnée
Ecosystème: Désert, Montagne Durée du test (nombre de jours): 21 jours Conditions météorologiques: Hiver austral tout type de temps : beau temps, pluie, températures chaudes en journée (jusqu’à 15°C), très basses au matin (- de 10°C)

Empreinte écologique

Lieu de fabrication: Vietnam Produit recyclé: Oui Emballage recyclable: Oui Produit recyclable: Oui Récupération par le fabricant: NSP Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.osprey.com/fr/about-osprey

L’objectif ? Découvrir la Bolivie sur 3 semaines, en backpack pour la partie trek, mais avec un bagage plus traditionnel et maniable pour les transferts entre villes et aéroports. Osprey me propose donc de tester son bagage le plus adapté : le Rolling Transporter 60. Déjà conquise par leurs produits, je sais que la marque n’a rien à prouver en matière de bagagerie outdoor. Mais voyons si elle excelle également sur ce bagage plus spécifiquement. Voici mon avis après un usage intensif de 3 semaines en Bolivie.

Sommaire : Test sac de voyage Osprey Rolling Transporter 60

Premières impressions sur le sac Osprey Rolling Transporter 60

En déballant le sac Osprey Rolling Transporter 60 de son carton, la première chose qui me frappe c’est sa taille : une large volume de 60 litres qui me semble parfait pour l’utilisation que je vais en avoir. En le détaillant d’un peu plus près, je remarque la dureté de ce châssis HighRoad™ qui est composé d’un polymère particulièrement dense et robuste. Ses roulettes sur-dimensionnées me surprennent aussi, j’en ai rarement vu d’aussi grandes et larges sur ce type de sac. C’est plutôt rassurant au premier abord !

Côté look, j’ai demandé à la marque de tester un sac noir car c’est la couleur idéale pour un tel voyage. Et même s’il manque de fantaisie dans cette couleur sombre, j’apprécie qu’il ne soit pas trop voyant quand j’évolue dans les aéroports et les transports collectifs. Cette couleur étant peu salissante, c’est aussi appréciable pour le garder en bon état. Un coup d’éponge sur ce matériau lisse et imperméable et il retrouve sa brillance ! Concernant son poids, il n’est pas léger c’est certain, mais sur ce type de sac c’est réellement un détail puisqu’on ne le porte que très rarement à bout de bras. Dernier détail mais pas des moindres : une étiquette d’identification directement apposée au sac (donc inarrachable). Un plus que j’ai apprécié puisque mon bagage soute a été perdu à mon retour !

Qualité de fabrication

Le Rolling Transporter 60 est de moyenne capacité pour un sac de voyage (60 litres) car il est aussi proposé en 90 litres, et même en 120 litres au sein de cette gamme “Rolling Transporter”. Ce litrage est idéal pour des voyages de minimum 3 semaines sous des latitudes où il faut apporter du matériel spécifique et/ou parer à toutes les températures au niveau de l’habillement. Ce qui a été mon cas, puisque j’ai dû emporter un duvet très chaud, un matelas ultralight, des bâtons et des vêtements chauds. Ça a été un peu juste niveau place pour tout caser, mais je n’ai pas regretté d’avoir un sac pas trop volumineux. Les volumes plus importants me semblent réservés aux personnes qui voyagent avec du matériel professionnel de photo/vidéo… ou pour ceux qui apportent leur maison en voyage !

Pour mon programme, j’ai trouvé ce sac vraiment robuste. Les coutures tiennent le choc même en le remplissant à bloc ! Ce revêtement en polyester ultra résistant est bluffant. Il parait vraiment fait pour durer !

Organisation du rangement

Au quotidien j’ai trouvé le sac Osprey Rolling Transporter 60 parfait. Au premier abord, j’ai pensé qu’il manquait un peu de poches internes pour y ranger tout son fourbi, et particulièrement les petits objets utiles au quotidien qu’on aime avoir sous la main rapidement. J’avoue avoir un faible pour l’accessoirisation poussée. Mais à l’usage, bonne surprise, cette poche filet qui se trouve sur le rabat principal est largement suffisante. J’y ai rangé mes papiers, lampe frontale, câbles de recharge et prises, ainsi que des barres de céréales. Et j’ai surtout apprécié que le zip soit monté à l’envers, de sorte que les objets par gravité ne tombent pas de cette poche une fois ce rabat ouvert.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin et pensez à accepter les cookies de nos partenaires dès l’arrivée sur leur site). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires pour vous équiper :

Alltricks (Black Week sur plus de 38 000 produits)
Alpinstore (Plus de 4 700 produits en déstockage)
Cimalp (Vente flash Anti-froid – jusqu’à -50% sur les doudounes, polaires, vestes d’hiver sélectionnées jusqu’au 4 décembre)
Décathlon (Plus de 34 000 bons plans)
Ekosport (-20% sur tous les univers jusqu’au 3 décembre avec le code CHRISTMAS20)
Hardloop (Déstockage sur plus de 19 000 produits jusqu’à -80%)
I-Run (Black Friday toujours en cours – jusqu’à -70%)
LePape (Black Week actif – jusqu’à -40%)
Lyophilise.fr (les bons plans sur les plats lyophilisés et le matos de bivouac)
Snowleader, The Reblochon Company (-15% supplémentaires sur tout le site avec le code MERRY15)
Trekkinn (+ de 10 000 bons plans)

Le top de nos partenaires pour partir en rando et en trekking :

Allibert Trekking (Agence de voyage basée dans les Alpes, spécialiste rando, trekking et voyages d’aventure)
Atalante (Spécialiste du voyage d’aventure, de la randonnée et du trek)
Chilowé (le spécialiste de la micro-aventures en France)
Huwans (Randonnées, trekkings et des aventures humaines aux confins de la nature et des peuples)
La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
Randonades (Randonnées dans les Pyrénées et rien que les Pyrénées)
Travelbase (Agence de voyage pour des aventures à vivre en groupe ou en solo, et avec l’esprit Travelbase)

Le compartiment principal accueille quant à lui l’ensemble des vêtements que j’avais intégré dans des housses bien distinctes, ma trousse de toilette, une paire de chaussures supplémentaire etc. Le tout étant bien maintenu par des sangles de compression, qui aident vraiment à l’organisation de ce grand espace. Le gros plus qui rassure : ce compartiment principal se ferme de manière sécurisée puisqu’on peut rassembler les deux zips et y installer un petit cadenas.

Il y a également une autre poche côté, fermée par zip : elle présente l’avantage de pouvoir isoler des objets. Je l’ai utilisée pour y mettre des vêtements sales (veste et pantalon Goretex) au retour du trek, afin de ne pas souiller le reste de mon équipement.

Maniabilité & portage

Là, on touche au véritable point fort de l’Osprey Rolling Transporter 60 : sa maniabilité. La large poignée escamotable ErgoGrip intègre un petit bouton-pressoir qui s’enclenche très rapidement. On déplie ainsi cette poignée en un tour de main. J’ai dû le faire une bonne cinquantaine de fois durant mon voyage, et rien à signaler. Ça répond toujours aussi bien… et vite ! Le châssis HighRoad™ et ses roulettes assume toutes les trajectoires sans aucun souci, et le sac reste bien stable pendant la marche. J’ai vraiment apprécié cet aspect que ce soit sur sol dur type aéroport, que sur les routes boliviennes un peu cabossées, comme à Copacabana (2 km avant d’atteindre l’hôtel depuis le centre ville). Je remarque que le polyuréthane de ces roues est à la fois résistant et suffisamment “mou” pour encaisser les aspérités du sol sans que le sac vibre exagérément en roulant.

Côté poignées, ce sac en possède aussi sur le côté et sur le dessus. Des poignées très robustes en tissu renforcé. Un atout appréciable pour manipuler le sac dans tous les sens. Le poser sur le lit de l’hôtel, l’installer sur le toit du 4×4 ou dans le compartiment bagage des collectivos (bus collectif) a été un jeu d’enfant ! Et même si le sac pèse lourd, on peut le porter à deux avec ces fameuses poignées. Osprey a vraiment pensé à tout ! J’avais un petit a priori sur ce type de sac qui se retrouve en soute sur un trajet en avion, et spécialement sur l’ergonomie puisque les bagages passent sur des tapis roulants notamment. Mais ici rien à signaler, on se rend compte assez vite que le design du sac a été bien pensé : rien ne dépasse, et des rabats protègent même les zips d’un éventuel arrachement.

Dernier plus : une petite poche invisible tout en haut du sac qui renferme une lanière amovible. Un accessoire que je n’attendais pas, mais qui s’est révélé bien utile. Sur le trajet La Paz / Uyuni, j’ai en effet pu accrocher solidement mon sac. Rassurant !

Imperméabilité

Sur cet aspect, je n’ai pas grand-chose à dire puisque j’ai eu un temps indécent tout au long du voyage. Même les trajets où le sac a voyagé à l’air libre, pas une goutte de pluie à déplorer. Cela dit il a plutôt bien supporté de recevoir l’équivalent d’une bouteille d’eau par inadvertance ! Rien n’a été mouillé à intérieur, malgré la grosse frayeur. Cela dit ce revêtement 900 deniers (tissage très serré), adjoint d’un revêtement TPU et d’un traitement DWR sans PFC n’est pas loin d’être infaillible, et même sous une forte pluie. Peut-être seulement les zips… peuvent éventuellement faire entrer l’humidité car ils ne sont pas étanches. Cela dit les rabats des zips solutionnent aisément ce “défaut”.

On vous dit tout sur les conditions de nos Tests

Les produits testés sur I-Trekkings sont essentiellement envoyés par les marques.
Ni le blog ni le testeur ne reçoivent une quelconque rémunération pour publier le test. Cela nous permet de garder notre indépendance rédactionnelle. A ce sujet les testeurs sont libres de leurs avis et ils n’engagent qu’eux-mêmes.
Le testeur peut dans la majorité des cas garder le produit qu’il a testé.
Des liens d’affiliation dans les pages de test permettent au blog d’être rémunéré sur les achats des lecteurs qui ont acceptés les cookies de la boutique ecommerce partenaire.

Où acheter le sac de voyage Osprey Rolling Transporter 60 ?

En noir


Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d’autres sites

En Venturi Blue


Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d’autres sites

Mon avis sur le sac Osprey Rolling Transporter 60

Qualité de fabrication – 95%

Réglage du sac – 90%

Confort de portage – 100%

Organisation du rangement – 95%

Ratio poids/volume – 90%

Accessoires – 90%

93%

Mon avis

Le sac de voyage Rolling Transporter 60 d’Osprey est un modèle “haut de gamme” pour moi, tant ses finitions et sa résistance sont exceptionnels. Il est doté d’un matériau hyper résistant : un polyester recyclé robuste à la finition imperméable. Son litrage est vraiment idéal pour un long voyage à partir de 3 semaines. Les adeptes d’Osprey, cette marque bien connue pour être spécialisée dans le bagage et le sac à dos outdoor, apprécieront ses détails pensés “expérience utilisateur”, ainsi que son excellente maniabilité. Et, cerise sur le gâteau : son matériau principal est recyclé et certifié Bluesign.

Verdict

Points fortsManiabilité
Large ouverture
RobustessePoints faibles

Source : https://www.i-trekkings.net/test-outdoor/test-sac-de-voyage-osprey-rolling-transporter-60/

Auteur :

Date de Publication : 2023-11-30 17:45:42

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

PHOTOVIDEOMAG - PHOTOVIDEOMAG * PHOTOVIDEOMAG | PHOTOVIDEOMAG | PHOTOVIDEOMAG | | PHOTOVIDEOMAG | | PHOTOVIDEOMAG | https://www.7a7.org   https://earth-news.info/   https://nba-news.net   https://lemondemerveilleuxdesbebes.com   https://newyork-news.net   https://the-globe.info   https://www.newshealth.biz   https://www.deguise-moi.com/   -/- Chapeau de sauna blanc en feutre de laine Chapeau de sauna pour unisexe russe Bania Sauna Hut Bonnet respirant en feutre…   Le premier week-kill de l’année dédié aux trotteurs   Farahin wants to go far in traditional archery | The Star   Superb Norrie reaches Australian Open last 16   BREAKING Gunmen Kidnap Oyo park Management Chairman    -*- I might rehire Dan Mullen. I’ve got plans for Jeremy Pruitt, Jimbo Fisher, too | Toppmeyer   Butée de portail battant – Noir 9005, 160   MYSHOESTORE Canvas Shoes, Basses femme – Blanc – blanc, 39 1/3 EU   HyperX Impact 4Go 2133MHz DDR4 CL13 SODIMM 260-pin   STARFLEX Trampoline Pro 430 cm – Sécurité maximale, Montage Rapide, Design concave, Pieds Stables, Technologie brevetée   STARFLEX Trampoline Pro 430 cm – Sécurité maximale, Montage Rapide, Design concave, Pieds Stables, Technologie brevetée   Inter vs Atletico Madrid   Open du Pays de Galles 2024 : Gary Wilson douche les espoirs de titre de la surprise Martin …