Test et avis sur le Vivo X Fold 2

GoogleAds

En résumé

Note de l’expert

Les Plus

Design en cuir végétal de première qualitéDeux lecteurs d’empreintes digitalesAppareil photo principal superbeExcellente charge rapide

Les Moins

Épais et lourdPas de périscopeRéservé à la Chine

Notre verdict

Le Vivo X Fold 2 est un excellent téléphone pliable qui n’est malheureusement disponible qu’en Chine. Les caractéristiques techniques sont excellentes, en particulier pour l’appareil photo, et le double capteur d’empreintes digitales à l’écran est vraiment unique pour un pliable. Vous devrez simplement vous accommoder d’un design imposante et d’un logiciel chinois.

Alors que Samsung tient le marché mondial des smartphones pliables dans une main de fer depuis quelques années, les passionnés ont longtemps regardé avec envie les pliables nombreux et variés vendus en Chine par des entreprises comme Xiaomi, Oppo et Vivo.

Le X Fold 2, le troisième pliable à grand écran de Vivo, sorti en même temps que le X Flip, plus petit, est l’un de ces modèles qui n’est pas disponible en dehors de la Chine (du moins par le biais des canaux officiels), mais il offre un niveau de finition que les pliables occidentaux actuels ne peuvent tout simplement pas égaler.

Son design solide, son format confortable et ses appareils photo performants en font l’un des appareils de sa catégorie les plus étonnants sur le plan hardware, même si, comme c’est souvent le cas, les griefs concernant l’aspect logiciel peuvent suffire à décourager les importateurs potentiels.

Design

Finition en cuir végétalien avec bandes marbrées

Charnière solide et sans interstice

Pas de protection officielle contre la poussière et l’eau

Dans les grandes lignes, le design du X Fold 2 diffère peu de celui des autres appareils pliables grand format.

Lorsqu’il est fermé, il ressemble beaucoup à un smartphone ordinaire et peut être utilisé confortablement comme tel, même s’il est un peu lourd (279 g) et épais (12,9 mm).

Vivo X Fold 2 back of closed phone

Dominik Tomaszewski / Foundry

Il est plus fin et léger que la génération précédente de Vivo, mais il est en fait plus lourd que le Galaxy Z Fold 4, et plus grand à tous points de vue que les récents lancements de Huawei et Honor.

Néanmoins, vous obtenez une solidité rassurante, et une charnière qui se ferme complètement et s’affleure lorsqu’elle se referme. Il faut les deux mains pour ouvrir facilement le Fold 2, qui donne vraiment l’impression d’être très solide.

Le X Fold 2 est disponible en noir, en bleu ou dans notre modèle rouge, qui est recouvert de cuir végétalien pour éviter qu’il ne glisse trop et améliorer sa durabilité, sans nuire à l’esthétique haut de gamme.

Le cuir est accompagné d’une fine bande de ce que nous pensons être du plastique, avec une finition marbrée et nacrée qui brille à la lumière. C’est une petite touche d’originalité que nous apprécions, surtout que l’étui à clip fourni adopte exactement le même cuir rouge avec une section transparente pour montrer cette couche chatoyante.

Vivo X Fold 2 back of phone opened

Dominik Tomaszewski / Foundry

Il n’y a qu’un seul inconvénient au design du X Fold 2 : il n’a pas d’indice IP, ce qui signifie qu’il n’a pas de garantie officielle de protection contre la poussière ou l’eau. Cela correspond à ce qui se fait pour de nombreux appareils pliables, mais comme Samsung et d’autres ont ouvert la voie à des appareils pliables davantage résistants, Vivo est en retard sur ce point.

Enfin, nous tenons à saluer un ajout inhabituel : un interrupteur matériel physique permettant d’activer le mode silencieux du téléphone. En dehors des iPhone et de certains appareils OnePlus, ce type d’interrupteur est rare, mais toujours apprécié, et nous espérions que Vivo l’ajoutera bientôt à ses smartphones traditionnels.

Écrans et haut-parleurs

Deux écrans AMOLED 120Hz

Écran principal LTPO4

Deux lecteurs d’empreintes digitales intégrés à l’écran

L’offre de Vivo en matière d’écran est très intéressante. Tout d’abord, l’écran de externe de 6,53 pouces et le principal de 8,03 pouces sont des panneaux AMOLED 120Hz, ce qui signifie que vous bénéficiez d’un défilement fluide et d’une excellente qualité de couleurs sur l’un ou l’autre des écrans.

Vivo X Fold 2 inside screen

Dominik Tomaszewski / Foundry

Le principal, plus grand, bénéficie également de la technologie LTPO4, qui lui permet de faire varier son taux de rafraîchissement en fonction du contenu affiché. Vous bénéficiez ainsi d’un taux de rafraîchissement élevé lorsque c’est nécessaire, et d’une meilleure efficacité de la batterie le reste du temps.

En ce qui concerne le rapport hauteur/largeur, Vivo a suivi l’exemple de Samsung en utilisant un écran principal légèrement orienté vers le portrait, ce qui signifie qu’il est presque carré, mais toujours plus haut que large. C’est mieux pour l’optimisation des applications et le travail multitâche, mais un peu moins bien pour regarder des vidéos. Quelle que soit la direction dans laquelle vous tournez le Fold 2, vous obtiendrez de grandes barres noires autour de la plupart des contenus.

Bien entendu, cet écran présente également le redoutable pli. Ici, il est large mais peu profond, visible sous certaines lumières mais étonnamment difficile à ressentir. Vous finirez par l’oublier.

Vivo X Fold 2 half folded inside screen

Dominik Tomaszewski / Foundry

Vivo fait preuve d’un autre flair impressionnant dans ses écrans. En effet, contrairement à la plupart des smartphones pliables, il n’utilise pas de lecteur d’empreintes digitales latéral, mais opte plutôt pour un capteur à l’écran. Ou plutôt, aux écrans, car il y en a un à chacun d’eux (et, intelligemment, l’enregistrement de votre empreinte sur l’un le fait automatiquement fonctionner sur l’autre).

Pour ce qui est de l’audio, Vivo a équipé le X Fold 2 de haut-parleurs stéréo, mais montés sur le même côté de l’appareil, un en haut et un en bas. Vous n’obtiendrez l’effet stéréo que lorsque vous tiendrez le téléphone de côté. Compte tenu du rapport hauteur/largeur de l’écran principal, vous le feriez probablement de toute façon pour regarder une vidéo, mais d’autres pliables ont astucieusement alterné l’emplacement des haut-parleurs pour que vous puissiez bénéficier de l’effet stéréo dans tous les sens.

Caractéristiques techniques et performances

Puce Snapdragon 8 Gen 2 de premier plan

RAM de 12 Go

Jusqu’à 512 Go de stockage

Il n’est pas surprenant que Vivo n’ait pas lésiné sur les caractéristiques techniques de base.

La puce Snapdragon 8 Gen 2 à l’intérieur est la plus récente et performante qui soit, offrant des performances comparables à celles des meilleurs smartphones du marché. Il surpasse les autres grands pliables que nous avons testés, et n’est à la traîne du Vivo X90 Pro sur les benchmarks graphiques seulement parce qu’il doit piloter un écran bien plus grand.

Il est aidé en cela par une généreuse allocation de 12 Go de mémoire vive, ce qui est important pour le multitâche permis par ce grand écran.

Le stockage est proposé au choix en 256 ou 512 Go.

Les options de connectivité comprennent la 5G, le Wi-Fi 7, le Bluetooth 5.3 et le NFC, et elles sont toutes conformes aux normes récentes. N’oubliez pas que si vous importez le Vivo de Chine, le réseau risque d’être un peu compliqué. Vérifiez qu’il prend en charge les mêmes bandes 5G que votre réseau.

Appareil photo et vidéo

Puissant triple module photo arrière

Pas de zoom périscopique

Paire de capteurs selfie identiques

Vivo est une société connue pour ses capacités en matière d’appareil photo, il n’est donc pas surprenant de constater que le module triple arrière du X Fold 2 est l’un des plus puissants que l’on puisse trouver sur un pliable.

Comme d’habitude, la gestion de la lumière par Vivo est exceptionnelle. L’appareil n’utilise pas l’un des grands capteurs de 1 pouce que l’on trouve sur le X90 Pro, le fleuron de la société, mais il fait un excellent travail dans des conditions d’éclairage faibles ou variées, exposant correctement même des éléments délicats comme un feu de camp la nuit.

L’appareil photo principal est accompagné d’une paire d’objectifs 12Mp (un ultra grand-angle et un téléobjectif 2x). En journée, vous aurez du mal à déceler une différence de qualité, hormis quelques légères variations dans l’accord des couleurs, mais en basse lumière, elles chutent davantage.

C’est particulièrement vrai pour l’ultra grand-angle, qui est épouvantable dans l’obscurité. Nous avons constaté le problème lors d’un concert où l’ultra grand-angle nous a complètement laissé tomber, avec une teinte rosâtre entourant chaque plan. Les redémarrages et autres opérations de ce type n’ont pas permis de résoudre le problème, et nous avons dû finalement dû renoncer à utiliser l’ultra grand-angle ce soir-là. Il n’est tout simplement pas capable de gérer l’obscurité.

Les fans noteront un autre inconvénient : il n’y a aucune trace du zoom périscopique 5x vu sur les premiers Vivo X Fold et X Fold+. On ne sait pas exactement pourquoi ce zoom a été abandonné, mais il est dommage de perdre cette polyvalence supplémentaire.

Vivo X Fold 2 camera module

Dominik Tomaszewski / Foundry

Pour ce qui est des selfies, les deux écrans sont équipés de caméras à poinçons. Pour simplifier les choses, il s’agit exactement de la même configuration 16 Mp, f/2,5, de sorte que vous pouvez toujours utiliser celle qui vous convient le mieux. Aucun des deux ne sort vraiment du lot. Les photos sont un peu molles et l’ouverture lente limite la plage dynamique, mais ils sont suffisamment bons pour les réseaux sociaux et les appels vidéo.

La vidéo peut atteindre 8K@30i/s ou 4K@60 i/s sur le capteur arrière principal (qui bénéficie également d’une stabilisation optique pour des séquences davantage stables), mais plafonne à un maigre 1080p@30 i/s sur la caméra avant. C’est assez pour gêner ceux qui voudraient faire du vloging avec les capteurs selfie, bien qu’avec un peu d’astuce, il soit possible de s’appuyer sur les lentilles arrière.

Batterie et charge

Plus d’une journée de batterie

Chargement filaire exceptionnellement rapide de 120W

50W sans fil

Avec deux écrans à faire fonctionner, et l’un d’entre eux est assez grand, les écrans pliables ont des défis uniques à relever en matière d’autonomie, et ce avant même de mentionner le fait que la batterie elle-même doit être divisée en deux parties.

La longévité du X Fold 2 est d’autant plus sensationnelle. Il tient facilement une journée entière dans le cadre de notre utilisation habituelle, et il lui reste souvent la moitié de la batterie au moment du coucher. À la limite, il pourrait probablement tenir deux jours, mais seulement si utilisé avec parcimonie.

Vivo X Fold 2 front screen

Dominik Tomaszewski / Foundry

Le chargement est encore plus saisissant. La charge filaire de 120W restaure 59 % de la batterie en 15 minutes, et 98 % en une demi-heure lors de nos tests. C’est un peu moins rapide que la charge complète en 26 minutes annoncée par Vivo, mais c’est tout de même surprenant.

Le chargement sans fil est également disponible, mais vous aurez besoin d’un chargeur officiel Vivo pour atteindre la vitesse maximale de 50W. Il faut s’attendre à une charge beaucoup moins rapide sur un chargeur officiel Vivo et davantage avec un chargeur Qi tiers.

Logiciel et mises à jour

Sous Android 13

Fonctionne avec OriginOS 3 de Vivo, réservé à la Chine

Support long terme inconnu

Le X Fold 2 vient sous Android 13.

Ce qui est intéressant, c’est qu’il fonctionne sous OriginOS 3, la surcouche Android de Vivo. C’est en fait la première fois que nous avons eu l’occasion de tester Origin, car s’il équipe tous les smartphones de l’entreprise en Chine, les modèles internationaux utilisent l’abominable Funtouch OS à la place.

Vivo X Fold 2 inside screen

Dominik Tomaszewski / Foundry

C’est d’autant plus dommage que Origin a largement battu Funtouch. Tout d’abord, son apparence est bien plus nette. Il y a un langage visuel distinct qui emprunte un peu à ColorOS de son compagnon d’écurie Oppo, mais qui est toujours propre à lui, et qui semble résolument moderne.

Il y a de nombreuses possibilités de personnalisation, y compris la modification de l’effet du swiping à partir de différentes parties de l’écran, et une gamme bienvenue de widgets, tous interactifs et attrayants, comme une gamme de mini-applications à placer sur votre écran d’accueil.

Selon nous, il y a deux inconvénients majeurs. Le premier est que, comme de nombreuses versions chinoises d’Android, Origin OS est un peu trop agressif dans sa gestion des applications en arrière-plan. Il nous a empêché d’utiliser le GPS et les applications de suivi pendant que notre jogging, il a retardé la minuterie de repos dans notre application d’entraînement et nous a souvent empêché de voir les notifications.

Certains de ces problèmes peuvent être résolus en modifiant manuellement les paramètres de chaque app, mais nous aimerions que le téléphone laisse nos applications fonctionner comme elles sont censées le faire par défaut.

Vivo X Fold 2 inside closeup

Dominik Tomaszewski / Foundry

Le plus gros problème auquel devront faire face les importateurs est qu’en tant que version chinoise, ce Vivo n’inclut pas les logiciels Google. Il est possible de l’installer, y compris le Play Store, mais attendez-vous à passer votre première demi-heure à télécharger des logiciels latéraux pour que tout fonctionne.

Enfin, Vivo ne s’est pas engagé publiquement sur un plan de support sur le long terme pour le X Fold 2. Le récent X90 Pro bénéficie de trois ans de mises à jour des versions d’Android, et nous espérons qu’il en sera de même pour le X Fold 2, mais pour l’instant, ce n’est pas garanti.

Prix et disponibilité

Le Vivo X Fold 2 n’est malheureusement disponible officiellement qu’en Chine, où il est proposé à partir de 8 999 ¥ (environ 1 128,71 €).

Si vous êtes tenté, vous pouvez importer le Fold 2 auprès de revendeurs du marché gris comme Giztop, Ali Express où il est à 1 674,49 €.

Conclusion

Le Vivo X Fold 2 est un smartphone pliable qui combine de bonnes performances, une autonomie impressionnante et un appareil photo performant.

Il y a des inconvénients. La finition en cuir est très réussie, mais dans son ensemble il est plus grand et encombrant que ses concurrents récents.

Vivo X Fold 2 back of closed phone

Dominik Tomaszewski / Foundry

Comme il n’est disponible qu’en Chine, vous devrez faire face à des importations maladroites et à l’absence de Google, ainsi qu’à d’autres petits désagréments liés aux performances, comme les applications en arrière-plan ou l’étrange défaillance de l’appareil photo ultra grand-angle en cas de faible luminosité.

Malgré tout, si l’on s’accommode de ces petits maux, il s’agit d’un appareil pliable assez fantastique qui montre à Samsung ce qu’il doit faire pour rester dans la course.

Fiche technique

Ecran AMOLED de 6,5 pouces à 120Hz

Ecran interne AMOLED LTPO4 pliable de 8 pouces à 120Hz

Qualcomm Snapdragon 8 Gen 2

RAM de 12 Go

256/512 Go de stockage

Appareils photo :

principal 50 Mp, f/1,8 OIS

ultra grand-angle 12 Mp, f/2,0

téléobjectif 12 Mp, f/2,0 2x

selfie x2 16 Mp, f/2,5

Enregistrement vidéo jusqu’à 8K

Batterie de 4800mAh

Chargement filaire 120 W

Chargement sans fil de 50 W

Deux lecteurs d’empreintes digitales à l’écran

Wi-Fi 7

Bluetooth 5.3

5G

NFC

Déplié : 161,3 x 143,4 x 6 mm

Plié : 161,3 x 73,4 x 12,9 mm

279 g

Source : https://www.techadvisor.com/article/2005176/test-vivo-x-fold-2.html

Auteur :

Date de Publication : 2023-07-24 12:52:18

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .