Test et avis sur le Sony Xperia 1 V

GoogleAds

En résumé

Note de l’expert

Les Plus

Excellentes performancesMagnifique design fin et texturéÉcran 4K HDR époustouflant

Les Moins

L’appareil photo est compliqué et difficile à utiliser Chargement lentAssistance logicielle à long terme incertaineInutilement cher

Notre verdict

Le Xperia 1 V est un peu une redite de la part de Sony : un fleuron puissant et onéreux qui n’est destiné qu’à un marché de niche. Si vous aimez les appareils photo de Sony et que vous recherchez un téléphone qui les imite, alors il a de grandes chances de vous plaire. Dans le cas contraire, vous devriez probablement l’ignorer.

Les meilleurs prix : Sony Xperia 1 V

On ne peut pas dire que Sony soit incohérent.

Le Xperia 1 V est le quatrième smartphone premium de Sony à être pratiquement identique à ses prédécesseurs. Ce n’est pas seulement le design qui est resté inchangé, c’est aussi une philosophie fondamentalement similaire, c’est-à-dire que le Xperia 1 V partage les mêmes forces et faiblesses.

Attendez-vous à un design fin, à un écran précis et à un puissant processeur en son cœur, le tout freiné par une charge lente, un capteur photo compliqué et un prix excessivement élevé.

Si les particularités de Sony vous plaisent alors vous pourriez bien adorer le photophone Xperia 1 V, mais si ses anciens modèles premium vous ont laissé de marbre, alors il en sera de même avec cette dernière itération.

Design

Grand et fin Finition en verre avec relief et adhérence IP65 et IP68

De face, le Xperia 1 V ressemble trait pour trait au 1 IV de 2022. Il a presque exactement les mêmes taille, forme et poids ; vous obtenez donc un appareil exceptionnellement grand, mince et confortable en utilisation à une main.

Sony Xperia 1 V back textured

Dominik Tomaszewski / Foundry

Le seul véritable changement concerne l’arrière, où Sony a remplacé la finition mate par un nouvel effet texturé. Il est toujours recouvert de verre Gorilla renforcé (Victus, avec le nouveau Victus 2 standard sur l’écran), mais il est désormais alvéolé sur toute la surface. Cela semble un peu étrange, mais l’effet obtenu est plus accrocheur et texturé que lisse, en fait il ne ressemble pas du tout à du verre.

Nous sommes fan de ce rendu, qui est subtil et certainement unique, ce qui rend le modèle noir un peu plus intéressant. Notez que ce Sony est également disponible en Argent platine et en Vert kaki.

L’arrière est toujours recouvert de verre Gorilla renforcé, mais il est désormais alvéolé sur toute la surface

Ce photophone est également étanche, grâce aux indices IP65/68, une caractéristique inhabituelle pour un Sony. Les deux sont techniquement différents, le premier garantissant un certain niveau de protection contre les éclaboussures et le second contre l’immersion. Il s’agit de la meilleure garantie de protection à l’eau sur le marché.

Écran et haut-parleurs

Affichage OLED 4K, 120HzNon LTPOHaut-parleurs stéréo

Peu d’éléments du Xperia 1 V rappellent autant son prédécesseur que l’écran, qui, de l’aveu même de Sony, est exactement à l’identique.

Sony Xperia 1 V front of Product

Dominik Tomaszewski / Foundry

Pour l’essentiel, ce n’est pas une mauvaise chose, il est question d’un écran OLED de 6,5 pouces avec un taux de rafraîchissement de 120Hz et une résolution 4K encore rare, d’ailleurs Sony reste étrangement le seul fabricant à équiper ses fleurons d’écrans 4K.

L’inconvénient c’est que Sony n’a toujours pas rattrapé le coche LTPO, qui est la plus récente mise à jour de la technologie OLED permettant aux écrans au taux de rafraîchissement élevé d’échelonner dynamiquement leur taux, en le baissant pour économiser la batterie lorsque nécessaire. L’écran de Sony, bien que brillant à d’autres égards, semble un peu à la traîne.

Sony reste étrangement le seul fabricant à équiper ses fleurons d’écrans 4K

Il est aussi inhabituel de conserver un format d’image cinématographique 21:9, bien que nous apprécions cette bizarrerie. C’est un smartphone idéal pour regarder des films, plus confortable à utiliser, et qui permet d’intégrer du contenu supplémentaire à la verticale lorsque vous voulez consulter Twitter ou Instagram.

Les haut-parleurs stéréo sont plutôt satisfaisants, avec un profil sonore bien équilibré, mais le volume maximal est un peu limité et une légère distorsion s’installe dès que l’on s’approche de cette limite. Il y a mieux sur le marché, ce qui est étonnant compte tenu des références de Sony en matière d’audio.

Sony Xperia 1 V top

Dominik Tomaszewski / Foundry

Là où le Xperia 1 V se distingue, c’est par l’intégration d’une prise casque de 3,5 mm. Vous n’en aurez peut-être pas besoin si vous utilisez des écouteurs Bluetooth, mais si une connexion filaire vous suffit alors c’est le téléphone haut de gamme qu’il vous faut.

Il prend également en charge le codec LDAC pour l’audio haute résolution via Bluetooth, une bonne nouvelle pour les audiophiles qui ont coupé le cordon.

Caractéristiques techniques et performances

Puce Snapdragon 8 Gen 2 de premier plan RAM de 12 Go en standard Lecteur d’empreintes digitales peu fiable

Il n’est pas surprenant que l’une des améliorations franches du Xperia 1 V soit le passage à la dernière puce Snapdragon 8 Gen 2.

Le Xperia 1 V est rapide et fluide, et gère les tâches quotidiennes avec facilité

Cette puce place ce Sony parmi les modèles Android les plus puissants du marché, avec 12 Go de RAM en standard et 256 Go ou 512 Go de capacité de stockage, selon les marchés.

En résumé, le Xperia 1 V est rapide et fluide, et gère les tâches quotidiennes avec aisance. Il s’agit d’un bon Android pour les utilisateurs quotidiens, les joueurs invétérés ou les personnes axées sur la productivité qui souhaitent se servir de leur téléphone pour travailler en déplacement. Il n’y a pas mieux.

La connectivité est assurée par la prise en charge de la 5G, le Bluetooth 5.3, le Wi-Fi 6E et le NFC, tous conformes aux normes les plus récentes.

Il ne peut comprendre qu’une seule carte SIM physique, mais vous pouvez utiliser deux cartes SIM si l’une d’elles est une eSIM. Il y a cependant un emplacement pour une carte microSD, qui prend en charge jusqu’à 1 To de stockage supplémentaire, et qui est accessible sans outil SIM, ce qui permet de l’échanger facilement en mouvement.

Sony Xperia 1 V bottom

Dominik Tomaszewski / Foundry

En ce qui concerne la biométrie, vous disposez de la reconnaissance faciale et du déverrouillage par empreinte digitale à l’aide d’un lecteur intégré au bouton d’alimentation. Ces lecteurs étaient autrefois plus fiables que ceux ajoutés à l’écran, mais les choses ont changé et Sony se sent délaissé. Ce lecteur est un peu lent et il lui arrive de ne pas reconnaître l’empreinte de pouce. D’autres Android sont tout simplement meilleurs dans ce domaine.

Appareil photo et vidéo

Triple capteur photo arrièreTéléobjectif variableLes applications d’appareil photo déroutantes requièrent une certaine expérience de la photographie

Les Xperia sont depuis longtemps une contradiction en matière d’appareils photo, et la tendance se poursuit avec le 1 V.

D’une part, Sony fabrique sans doute le meilleur capteur photo de smartphone au monde à l’heure actuelle, le IMX989 de 1 pouce, que l’on retrouve dans le Xiaomi 13 Ultra et le Vivo X90 Pro par exemple, mais il est absent ici.

Au lieu de cela, le capteur principal du Xperia 1 V utilise un objectif différent et personnalisé, appelé Exmor T, qui réduit légèrement la taille d’un capteur de 52 Mp pour utiliser un capteur de 48 Mp.

C’est un grand changement par rapport au capteur principal de 12 Mp de 2022, et Sony affirme que la mise à niveau devrait permettre une amélioration significative des performances, en particulier en faible luminosité.

Nous allons être honnêtes, nous n’avons pas été convaincus. Les clichés pris par l’objectif principal sont superbes lorsque la lumière est bonne, mais c’est le cas de tous les smartphones haut de gamme actuels.

Le 1 V tient encore la route sous un éclairage faible mais rien d’exceptionnel. Toutefois, dès qu’il fait vraiment sombre, la qualité baisse considérablement, et le mode nuit dédié ne change rien, et étonnamment, en 2023, c’est la première fois que Sony en propose un.

Sony fabrique sans doute le meilleur capteur photo de smartphone au monde, mais il est absent ici

Les photos prises en faible luminosité sont granuleuses et manquent de détails, et s’il y a une source de lumière dans le cadre, comme une ampoule ou le ciel étoilé, vous pouvez vous attendre à ce qu’elle perde en vivacité ou qu’elle soit trop lumineuse. Les photos que nous avons prises lors d’un concert sont parmi les plus mauvaises que nous ayons obtenues avec un fleuron.

C’est un bon appareil photo, mais il est clairement d’un niveau inférieur en comparaison à ses concurrents.

Sony Xperia 1 V close up of camera

Dominik Tomaszewski / Foundry

L’entreprise a conservé des capteurs de 12 Mp pour son ultra grand-angle, téléobjectif et capteur selfie, qui semblent tous trois provenir directement du 1 IV.

Le point fort reste le téléobjectif, qui dispose d’un zoom variable capable d’atteindre un zoom optique de 3,5x ou 5,2x, bien qu’en pratique, ces deux valeurs soient si proches qu’il est peu probable que vous remarquiez une grande différence.

Il est excellent à ces niveaux de zoom optique, mais les détails diminuent fortement si vous le poussez plus loin, avec des clichés flous, sans éclat et beaucoup de bruit en faible luminosité, comme lors d’un concert.

Le problème qui se cache derrière chaque objectif est le logiciel Sony, qui est inutilement compliqué.

L’application principale de l’appareil photo s’appelle Photography Pro, mais elle contient un ensemble distinct d’outils professionnels calqués sur le logiciel de l’appareil photo Alpha de Sony.

Vous pouvez également filmer des vidéos avec cette app, mais si cela ne vous satisfait pas, deux applications vidéo distinctes sont préinstallées (Video Pro et Cinema Pro), chacune étant modelée sur différentes gammes d’appareils photo Sony.

Sony Xperia 1 V camera app in manual

Dominik Tomaszewski / Foundry

Dans le meilleur des cas, la présence de toutes ces apps serait tout simplement déroutante, mais il est impossible d’échapper au sentiment que la seule façon de tirer le meilleur parti de ces appareils photo est de se plonger dans les réglages professionnels et de passer en mode manuel.

Nous pensons qu’un photographe (amateur) serait plus enclin à se plonger dans les détails et pourrait utiliser le 1 V pour prendre des photos au même titre qu’un Pixel 7 Pro ou un Galaxy S23 Ultra, qu’un utilisateur lambda (la majorité d’entre nous). Si vous voulez juste pouvoir pointer un sujet et photographier, alors il est préférable de vous tourner vers un autre appareil.

Batterie et charge

Batterie solide d’une journée et un peu plusChargement filaire et sans fil, mais lentPas de chargeur inclus

Malgré la finesse de son châssis, le Xperia 1 V est doté d’une batterie étonnamment solide de 5 000 mAh. Combinée au processeur Snapdragon assez efficace, elle a permis de tenir une journée entière d’autonomie lors de nos tests, et quelques heures le lendemain.

Nous ne ferions pas confiance à ce téléphone pour fonctionner pendant deux jours complets sans vraiment réduire l’utilisation et le taux de rafraîchissement ou la résolution, mais tant que cela ne vous dérange pas de le charger quotidiennement…

Sony Xperia 1 V settnings

Dominik Tomaszewski / Foundry

La recharge peut se faire avec ou sans fil, mais il y a des inconvénients. Le premier est que Sony est l’une des entreprises qui ne fournit plus de chargeur, vous devrez donc vous reposer sur un chargeur USB-C que vous possédez ou en achetez un.

Le second est que même la charge filaire est limitée à des vitesses assez lentes de 30W. En testant avec l’un de notre chargeur tiers, la batterie a eu besoin de 30 minutes pour atteindre 41 %, ce qui est plutôt médiocre par rapport aux normes modernes.

Logiciels et mises à jour

Sous Android 13Modifications minimales apportées par SonySupport à long terme probablement limité

Le Xperia 1 V fonctionne sous Android 13, la dernière version du système d’exploitation de Google au moment de la rédaction de cet article.

Sony Xperia 1 V Home Screen

Dominik Tomaszewski / Foundry

Sony ne modifie pas l’expérience autant que ses rivaux. En fait, il ne touche pas au cœur du système d’exploitation, se concentrant sur des ajustements tels que des paramètres de qualité d’affichage supplémentaires et sa barre de raccourcis “Side sense”, un mode optionnel qui se trouve sur le bord de l’écran et qui aide à accéder rapidement à des applications et à d’autres fonctions.

Dans le meilleur des cas, la présence de toutes ces apps serait tout simplement déroutante

Sony installe toutefois un bon nombre de ses propres applications, il y a les trois pour l’appareil photo mentionnées plus haut, une d’enregistrement Music Pro, une de streaming de films Bravia Core (ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul à ne jamais en avoir entendu parler), et quelques autres encore. La plupart ne peuvent pas être désinstallées, mais vous pouvez heureusement supprimer Bravia Core.

Sony Xperia 1 V quick settings

Dominik Tomaszewski / Foundry

Sony n’a pas promis publiquement la durée du support logiciel du Xperia 1 V, ni répondu à notre demande de clarification, mais nous pouvons deviner. Le 1 IV s’est vu certifier les modiques deux versions d’Android et trois ans de correctifs de sécurité, et il est probable que cela se reproduise.

Ce Sony recevrait donc Android 14 et 15, la dernière mise à jour majeure d’Android étant prévue pour fin 2024 et le support de sécurité se terminant en 2026. C’est une bonne chose, mais ce n’est pas suffisant pour ceux qui s’attendent à ce qu’un téléphone dure plusieurs années. Samsung, Apple et Google offrent chacun au moins cinq ans de support de sécurité.

Prix et disponibilité

Le Xperia 1 V n’est pas encore sorti, il sera officiellement mis en vente le 27 juin en France, mais vous pouvez d’ores et déjà le précommander. Il est cher, puisqu’il coûte 1 399 €.

Sony Xperia 1 V back

Dominik Tomaszewski / Foundry

Vous pouvez acquérir un Pixel 7 Pro, Galaxy S23 Ultra ou iPhone 14 Pro Max pour moins cher qu’un Xperia, et nous vous le recommandons.

Consultez aussi notre classement des meilleurs smartphones du moment pour plus d’alternatives.

Conclusion

Sony a réitéré sa décision inhabituelle de présenter la série Xperia 1 aux créatifs qui possèdent déjà des produits Sony ; par exemple si vous souhaitez un téléphone offrant la même sensation que votre appareil photo Sony, et ayant quelques fonctions de compatibilité spécifiques, alors vous pourriez bien craquer pour le Xperia 1 V.

Mais ce n’est pas notre cas, et très probablement celui de la majorité des utilisateurs. Il n’y a pas vraiment de raison de payer plus cher pour un smartphone qui est doté d’un appareil photo compliqué et à la charge lente.

Le seul domaine dans lequel il excelle est son écran 4K, mais il s’agit là d’une vieille nouvelle dont l’utilité est limitée…

Le matériel de Sony est toujours aussi élégant, mais à ce prix les compromis n’en valent pas la chandelle.

Fiche technique

Qualcomm Snapdragon 8 Gen 2 Écran OLED 6,5 pouces 4K HDR 120Hz 12 Go de RAM 256/512 Go de stockage Appareils photo :principal 48 Mp, f/1,9ultra grand-angle 12 Mp, f/2,2téléobjectif 12 Mp, f/2,3-2,8 3.5-5xselfie 12 Mp, f/2,0Chargement filaire 30 W Chargement sans fil 15 W Batterie 5000mAh Prise casque 3,5 mm Verre Gorilla Victus (arrière) et Victus 2 (écran)IP65/68 Noir, Argent platine, Vert kakiAndroid 13

Source : https://www.techadvisor.com/article/1957887/test-sony-xperia-1-v-2.html

Auteur :

Date de Publication : 2023-06-20 14:41:00

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .