simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés

Lors de sa conférence annuelle Adobe MAX d’octobre 2023, l’éditeur californien a dévoilé les grandes nouveautés de ses logiciels Lightroom Classic et Lightroom pour ordinateur, mobile et tablette. Au menu, une nouvelle fonction flou de l’objectif pour simuler le rendu d’optiques à grande ouverture, un nouvel outil d’ajustement local des couleurs, la modification d’images en HDR – et plusieurs améliorations de performances. Retour sur toutes les nouveautés.

Ajout d’effets de bokeh et de flou d’arrière-plan

En premier lieu, Adobe dévoile un nouvel outil destiné à ajouter un effet bokeh plus vrai que nature sur toutes vos photos. Le but : « donner l’impression qu’elle a été prise avec un objectif à grande ouverture », indique l’éditeur.


A gauche, l’image originale, à droite l’image avec l’effet « flou de l’objectif » appliqué

Basé sur l’intelligence artificielle Adobe Sensei, ce nouveau module analyse l’image et établit une carte de profondeur. L’outil fonctionne aussi avec les fichiers intégrant nativement une carte de profondeur – comme celles générées avec le mode Portrait de l’iPhone.


A gauche, l’image originale, à droite l’image avec l’effet « flou de l’objectif » appliqué

Le logiciel applique une profondeur de champ plus réduite, ainsi qu’un effet bokeh – 5 options étant disponibles (cercle, bulle, 5 lames, anneau et œil de chat). Par défaut, le détourage du sujet est plutôt subtil – y compris avec des sujets non-humains. L’avantage, c’est que le logiciel permet d’affiner manuellement la profondeur de la zone affectée par la retouche, grâce à une réglette dédiée.

On dispose également d’une option « visualiser la profondeur » pour afficher la carte de profondeur des différentes zones de l’image Les zones les plus proches s’affichent en jaune, les plus lointaines en violet. De quoi affiner plus précisément les zones à flouter et celles à conserver telles quelles.

Enfin, deux options (cône et flou) permettent d’ajouter du flou manuellement sur l’image.

Pour l’heure, ce nouveau module est disponible en accès anticipé – dans Lightroom Classic, Lightroom et Camera Raw. Ainsi, il n’est pas encore possible de l’utiliser avec les workflows Paramètres prédéfinis, Copier/coller les paramètres ou Synchroniser les paramètres. Pour autant, cette fonction s’avère prometteuse, tant elle permet d’ajouter (artificiellement) un effet bokeh à n’importe quelle photo, même celles capturées avec un appareil doté d’un (très) petit capteur et/ou avec une optique peu lumineuse.

Mélangeur de couleurs : nouvel outil « Couleur du point »

Adobe apporte également une substantielle amélioration au mélangeur de couleurs. Le nouvel outil « Couleur du point » ne vient pas remplacer (pour l’instant) le traditionnel outil Teinte / Saturation / Luminosité, mais vient se ranger dans un nouvel onglet.

Comme son nom l’indique, ce dernier permet de modifier très finement certaines couleurs de l’image. Le principe : après avoir sélectionné une ou plusieurs couleurs grâce à la pipette, il devient possible d’ajuster finement la teinte, la saturation et la luminance. Un point qui vient rappeler une certaine fonctionnalité … U-Points de chez DxO.

Pour une modification encore plus fine, trois réglettes (gamme de teintes, plage de saturation et gamme de luminance) sont également présentes.

Bon point : cet outil peut également être utilisé avec les masques intelligents de Lightroom Classic (introduits il y a tout juste 2 ans), afin de ne cibler qu’une zone ou un objet spécifique de l’image. De quoi permettre une retouche sélective encore plus précise des couleurs, tant dans Lightroom Classic que dans Camera Raw.

Modification et exportation des images en HDR

Au sein du module Développement, un nouveau bouton vient prendre place aux côtés des habituels « Auto » et « N&B ». Dédié au HDR (plage dynamique élevée), il permet de modifier plus finement les images capturées en HDR – à condition d’utiliser un écran compatible – et de bénéficier d’une plage de retouche étendue.

Sur un écran compatible, l’histogramme est divisé en 2 parties : une section SDR (à gauche) et une section HDR (à droite). Une ligne verticale entre les 2 parties indique le blanc de l’interface utilisateur. Une manière simple et pratique d’afficher les éléments de la photo en HDR, et qui nécessitent un écran HDR – comme ceux des derniers MacBook Pro – pour s’afficher correctement. Au sein de la Courbe des tonalités, les valeurs s’étendent de 0 à 500 en mode HDR, contre 0 à 255 en mode SDR.

Ce nouveau mode inclut également une option pour visualiser les plages HDR. Les éléments concernés sont ainsi affichés en bleu ou en violet en fonction de leur intensité. Enfin, une section nommée Paramètres de rendu SDR offre des options supplémentaires pour anticiper l’affichage de la photo sur un écran non-compatible HDR.

Après un détour par les paramètres, l’outil peut être activé automatiquement avec les fichiers compatibles, comme les images issues d’une fusion HDR via Lightroom ou Camera RAW, les photos capturées avec un iPhone récent (iPhone 12 ou ultérieur), ou encore les fichiers HEIF générés par les boîtiers Canon ou Sony.

Par ailleurs, pour exporter l’image en HDR, il convient de cocher la case prévue à cet effet dans la partie « Paramètres de fichier » de la fenêtre Exporter le fichier. Le logiciel permet d’enregistrer l’image en HDR au format JPEG XL ou AVIF – ce dernier étant de plus en plus utilisé sur le web. Enfin, une nouvelle liste déroulante permet de sélectionner l‘espace colorimétrique à utiliser pour l’image. On dispose ainsi des modes HDR sRVB (Rec. 709), HDR P3 et HDR Rec. 2020.

Enfin, notez que l’édition d’images en HDR est disponible de la même manière au sein de Camera Raw.

Nouveau moteur de recherche pour les paramètres prédéfinis

Autre petite nouveauté bien pratique : un moteur de recherche fait son apparition au sein du panneau Paramètres prédéfinis. Idéal pour retrouver plus rapidement ses presets et ses groupes de presets. Un fonctionnement similaire à celui des collections.

De plus, Lightroom Classic est censé fonctionner plus rapidement, notamment lors de la conversion d’images au format DNG. L’écriture des métadonnées doit aussi être plus rapide. Enfin, le chargement des images dans le module Développement doit se montrer plus véloce.

Adobe Lightroom Classic 13 et Camera Raw 16.0 : nouveaux boîtiers et objectifs compatibles

Cette mise à jour est également l’occasion pour Adobe d’ajouter quelques nouveaux boîtiers et objectifs. Les fichiers DNG des nouveaux iPhone 15, 15 Plus, 15 Pro et 15 Pro Max sont ainsi compatibles avec Lightroom Classic ; de même, les corrections automatiques de leurs objectifs peuvent désormais s’appliquer.

Au-delà des iPhone, Lightroom Classic 13 devient compatible avec les fichiers RAW générés par le Fujifilm GFX100 II, l’OM System TG-7, le Panasonic Lumix G9 II et les Sony A7C II et A7C R.

Du côté des objectifs, Lightroom Classic peut prendre en charge la correction de l’Hasselblad XCD 4/28P, du Sony FE 16-35 mm f/2,8 GM II, du Viltrox AF 75 mm f/1,2 FE et du Xiaomi MIX Fold 3.

Petite révolution : la gestion des images débarque en local sur Adobe Lightroom

De son côté, Adobe Lightroom (ex Lightroom Cloud) profite des mêmes nouveautés que Lightroom Classic. On dispose ainsi de l’outil d’ajout de bokeh et de la modification d’images en HDR.

La plus grosse nouveauté concerne la possibilité de modifier et utiliser ses photos stockées en local sur l’ordinateur. Ainsi, plus besoin de les importer ou de les synchroniser sur votre espace Cloud. Vous pouvez également créer des dossiers, et ajouter des favoris. Un point qui rappelle furieusement le fonctionnement du catalogue de… Lightroom Classic.

Avec cette petite nouveauté, Adobe est-il en train d’annoncer le virage à 100 % vers Lightroom « tout court »… et la fin de Lightroom Classic ? Il n’est pas interdit de le supposer – bien qu’Adobe n’ait rien communiqué en ce sens pour l’instant. Pour autant, Lightroom Classic garde encore quelques atouts pour lui, comme la gestion des modules externes.

Barre d’outils simplifiée sur mobile

Last but not least, Lightroom pour mobile (iOS et Android) profite d’une barre d’outils simplifié. Les différents outils sont rangés dans 5 panneaux (Paramètres prédéfinis, Recadrage, Modification, Masquage et Correcteur). La barre supérieure accueille également l’outil Organiser, qui permet d’ajouter, de déplacer ou de supprimer une photo d’un album.

Disponibilité des nouvelles versions de Lightroom et Lightroom Classic

La version 7.0 de Lightroom, la version 13.0 de Lightroom Classic et la version 16.0 de Camera Raw sont disponibles dès aujourd’hui via l’application Adobe Creative Cloud pour les utilisateurs de Creative Cloud pour la photographie et pour les abonnés à la suite complète.

De leur côté, les versions de Lightroom pour iOS et Android sont à télécharger depuis l’App Store et Google Play.

Source : https://phototrend.fr/2023/10/maj-lightroom-et-lightroom-classic-octobre-2023/

Auteur :

Date de Publication : 2023-10-17 11:58:45

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés - simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés * simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés | simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés | simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés | simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés | | simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés | | simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés | simulation de bokeh, édition HDR, réglage précis des couleurs et autres nouveautés