OM System Tough TG-7 : compact étanche pour baroudeurs

GoogleAds

OM System dévoile le nouveau Tough TG-7. Successeur du TG-6, ce compact étanche adopte la nouvelle marque et reprend les caractéristiques phares de la gamme, à savoir robustesse et étanchéité, en faisant un allié pour les aventuriers. Retour sur ses caractéristiques.

OM System Tough TG-7

Le grand retour du compact baroudeur

OM System ne se repose pas sur ses lauriers et propose aux amateurs un nouveau compact résistant. Ces petits boîtiers sont avant tout destinés à ceux qui n’hésitent pas à barouder et qui exposent leur matériel aux aléas climatiques. Ce marché est assez restreint avec deux vrais constructeurs : Ricoh avec son WG-6 et OM System / Olympus avec la série des Tough.

OM System Tough TG-7Un petit TG-7 toujours dans la poche

Le constructeur fait évoluer son appareil avec l’OM System Tough TG-7, version raffinée du précédent modèle lancé au printemps 2019. Comme souvent avec ce type d’appareil, pour trouver des différences, il convient de bien fouiller.

Voici la liste des caractéristiques principales de l’OM System Tough TG-7 : 

Capteur : BSI CMOS 12 Mpx

Filtre passe-bas : N.C.

Processeur : TruePic VIII

Monture : N.A.

Viseur électronique : N.A

Écran LCD : non-tactile, fixe, 3 pouces, 1,04 million de points

Autofocus : AF Hybride à détection de phase

Nombre de points AF : N.C.

Couverture AF : 100 %

Détection et suivi automatique : détection visage

Plage AF : N.C.

Sensibilité : 100 à 12800 ISO

Rafale : 20 i/s

Obturation : N.C.

Stabilisation, gain : N.C.

Vidéo : 4K 30p

Profils colorimétriques vidéo : N.A.

Stockage : Slot SD UHS-I x1

Connectivité sans fil : Wifi 2,4 et 5 Ghz, Bluetooth et GPS

Batterie : LI-92B

Rechargement par port USB : Recharge et alimentation directe USB-C

Tropicalisation : Résistant à l’eau, à la poussière, à l’immersion (-15 m) et aux chutes (2,1 m)

Dimensions : 113,9 x 65,8 x 32,7 mm

Poids : 249 g (avec batterie et carte mémoire)

Prix au lancement : 549 €

On ne change pas une recette éprouvée

De prime abord, le TG-7 ressemble à s’y méprendre à l’Olympus Tough TG-6. Et pour cause ! Les boîtiers partagent exactement le même châssis résistant aux chocs et à l’immersion (2,1 m pour les chutes et 15 m pour l’immersion). Ainsi, tous les accessoires précédemment compatibles avec le TG-6 le seront aussi avec le Tough TG-7. Comme les petites optiques Olympus fish-eye ou télé par exemple.

OM System Tough TG-7

Capteur CMOS rétroéclairé de 12 Mpx

L’appareil photo dispose toujours d’un capteur BSI CMOS de type 1/2.3″ (6.17 x 4.55 mm) avec 12 Mpx et permet la capture de fichiers RAW. Le TG-7 reprend aussi le processeur TruePic VIII, déjà présent depuis le TG-5. Il date même en fait de 2015, avec l’Olympus OM-D E-M10 Mark II…

La protection silicone, toujours disponible pour mieux protéger son boîtier face aux chocs

On retrouve également le même module optique avec un zoom 25-100 mm f/2-4,9 (en équivalent 24×36). Ceci apporte une bonne polyvalence au boîtier et permett de capturer une multitude de sujets.

OM System Tough TG-7

L’appareil le plus efficace pour la microphotographie ?

OM System met également en avant les capacités du Touch TG-7 pour la macro, voire la microphotographie. En effet, une particularité du TG-7 (et même du TG-6 avant lui), est de pouvoir capturer des sujets à une distance de seulement 1 cm et avec un facteur de reproduction de 7:1 en utilisant le mode microscope. 

OM System Tough TG-7TG-7 avec le diffuseur à lED LG-1

Aussi, un mode de focus stacking fusionne en interne entre 3 à 10 images avec une mise au point différente pour un sujet le plus net possible. Pour s’assurer du bon éclairage de votre scène, il conviendra cependant d’accrocher devant l’objectif le diffuseur à LED LG-1 ou le diffuseur flash FD-1, tous deux vendus séparément. Une fois équipé de lumière, l’ombre portée du TG-7 ne sera plus un problème.

Toujours étanche jusqu’à 15 m sans caisson

Grâce à son étanchéité jusqu’à 15 mètres sans caisson – et même 45 m avec caisson – l’OM System Tough TG-7 fait la part belle aux modes de photos sous-marines, en particulier ceux liés à la macro. Plus globalement, l’appareil ajuste la colorimétrie et la luminosité pour s’adapter aux conditions toutes particulières du monde marin.

Photo réalisée sous l’eau avec le Tough TG-7 (source OM System)

Plus inédit, le Tough TG-7 dispose à présent de la prise de vue en time lapse jusqu’à 299 images. L’appareil assemble ensuite en interne les clichés pour obtenir une vidéo.

Connectique : l’USB-C débarque enfin

Au registre des autres nouveautés un peu plus tangibles, on pourra mentionner que la petite poignée et le repose-pouce ont été recouverts d’un nouveau revêtement pour une meilleure préhension. La reproduction des couleurs du moniteur LCD (toujours non-tactile) a été améliorée. Enfin, la vraie nouveauté du TG-7 est la présence d’un port USB-C pour la recharge, l’alimentation et le transfert des données. L’autonomie est annoncée pour 330 vues. Il récupère aussi la compatibilité avec la télécommande sans fil RM-WR1. Notez aussi la présence d’un port micro HDMI de type D.

OM System Tough TG-7

OM System Tough TG-7

A l’ère des réseaux sociaux TikTok et Instagram, l’OM System Tough TG-7 inaugure l’enregistrement de vidéos au format vertical, qu’il est ensuite possible d’envoyer directement sur votre téléphone avec l’application OI Share. Plus connecté qu’il n’y parait, le TG-7 dispose toujours d’une puce GPS et permet ainsi de repérer plus précisément où ont été prises vos photos.

Un mode « construction » pour les professionnels du bâtiment

Enfin, dernière nouveauté, un nouveau mode scène : construction. Contrairement aux autres modes, celui-ci n’est pas activé par défaut et il conviendra de le faire depuis les menus du compact. Il donne accès à 7 modes scènes : Construction 1, Construction 2, Construction 3, Intérieur, Vitesse lente, Documents et Panorama. 

OM System Tough TG-7

Ces modes ont été pensées pour les professionnels du bâtiment qui doivent parfois capturer des clichés dans des conditions difficiles. Par exemple, le mode construction 1 retire automatiquement les particules en suspension qui pollueraient vos clichés. Quant au mode construction 2, il va exposer de façon plus homogène une scène trop sombre.

Concernant la vidéo, le TG-7 permet de filmer jusqu’en 4K UHD et à 30 fps, moyennant un léger recadrage. Il est néanmoins possible de réaliser des séquences au ralenti à 120 fps, en Full HD. On peut même atteindre les 480 fps mais en… 480p. Des séquences qu’il ne faudra pas regarder sur un trop grand écran. 

Prix et disponibilité de l’OM System Tough TG-7

Le compact OM System Tough TG-7 sera commercialisé à partir du 20 septembre 2023, au tarif de 549 €. Il sera disponible en noir ou en rouge.

Cela représente une hausse de 50 € par rapport au modèle précédent, qui va progressivement disparaître des étals.

Notre premier avis sur l’OM System Tough TG-7

Nous accueillons avec intérêt le renouvellement des compacts baroudeurs de la part d’OM System. La firme nippone propose ainsi un appareil robuste qui ne craindra pas les intempéries ou les chocs ni même un bon bain. 

Si l’OM System Tough TG-7 évolue, il ne le fait que par petites touches. Même s’il semble toujours très efficace – notamment en microphotographie – on regrette un peu le conservatisme d’OM System. Le grand bond en avant des compacts baroudeurs n’est pas encore arrivé, même s’ils savent se montrer parfois plus pertinents qu’une action-cam.

Source : https://phototrend.fr/2023/09/compact-om-system-tough-tg-7/

Auteur :

Date de Publication : 2023-09-13 08:00:00

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ++