Nothing Phone (2), une identité bien plus marquée

GoogleAds

Nothing continue de faire parler dans le monde de la tech. Si la nouvelle marque tech ne révolutionne pas forcément le marché, force est de reconnaître que la firme de Carl Pei propose des choix pertinents et ne s’encombre pas avec du superflu. Les Nothing ear (2) nous avait convaincu au début du printemps, le constructeur anglais accélère en ce début d’été avec son nouveau smartphone, le Nothing Phone (2), plus haut de gamme et sans doute plus en adéquation avec les idées de base des fondateurs.

On monte en gamme

Si les écouteurs ont trouvé preneurs assez facilement parce qu’ils étaient bien évidemment convaincants, il faut aussi reconnaître qu’investir dans une paire d’écouteurs, c’est toujours moins risqué qu’un smartphone pour le consommateur final. Aussi, on avait vite compris le choix de Nothing de proposer un Phone (1) sur le segment des smartphones de milieu de gamme et non sur le haut de gamme ou premium, trop risqué pour le consommateur, surtout avec une nouvelle marque.

Maintenant que la marque est un peu plus connue, il est plus facile de monter en gamme et c’est ce que propose le Phone (2), ne serait-ce qu’avec son SoC, le Snapdragon 8+ Gen 1 de Qualcomm qui équipait encore les smartphones haut de gamme et plus l’année dernière. Certains risquent de se demander pourquoi Nothing n’a pas choisi de proposer un Snapdragon 8 Gen 2 ? Tout simplement parce que Nothing essaie tout de même de proposer le meilleur rapport qualité-prix possible. Et pour le coup, on ne peut que leur donner raison avec le 8+ Gen 1 qui est toujours un SoC haut de gamme et ultra performant. Alors oui, les benchmarks ne seront pas forcément les meilleurs mais dans le quotidien des utilisateurs finaux, on ne verra aucune différence.

© nothing

Le design qui se démarque

Nothing avait bien compris l’année dernière que se démarquer de ses concurrents était primordial pour sa survie. Aussi, si les caractéristiques techniques sont ce qu’elles sont, c’est au niveau du design que le Nothing Phone (1) et cette année, le Phone (2) se différencie. Du coup, toujours pour plaire aux plus geeks, le Nothing Phone (2) propose un dos en verre transparent (Gorilla Glass) dans lequel on ne voit toujours pas les composants internes mais la fameuse Glyph Interface.

Cette année, exit le dos tout plat, on opte pour un dos, toujours transparent et en verre, mais légèrement incurvée sur les bords, ce qui permet d’avoir une meilleure prise en mains, moins tranchée dans le creux de la main. Du coup, on retrouve le contour en aluminium 100% recyclé et légèrement plus fin que son prédécesseur.

© nothing

La Glyph Interface et une nouvelle expérience utilisateur

Pour tout ceux qui n’ont pas suis, La Glyph Interface, c’est un ensemble de LED au dos qui va réagir en fonction des actions et ce qui se passe dans le smartphone. L’anneau le plus grand par exemple pourra se remplir en fonction de la recharge du smartphone par exemple. La Glyph Interface permet aussi de réagir par rapport aux sonneries, si bien que cette année, on pourra même composer sa propre sonnerie et donc sa propre séquence de LED dans la Glyph Interface. Toujours gadget pour certains, pratique pour d’autres, l’avantage, c’est qu’on a le choix.

Le Nothing Phone (2) arrive aussi avec Nothing OS 2.0, une surcouche à Android 13 qui est de toute beauté. On attend de tester plus en profondeur mais le thème Nothing OS est tellement réussi qu’on a tout laissé par défaut et on adore. Quand on vous disait que Nothing propose une identité propre, c’est un choix qui va plus loin que le simple matériel. Un peu à la manière d’Apple, le côté logiciel est lié au matériel, ce qui donne une synergie très satisfaisante.

© nothing

Les caractéristiques techniques

Comme on l’a dit plus haut, le Nothing Phone (2), c’est avant tout une histoire de design, ce qui permet de créer une identité propre au smartphone. Aussi, d’un point de vue purement caractéristiques techniques, c’est du classique de chez classique avec un SoC Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1, un bloc photo composé de deux appareils photo (un grand-angle et un ultra grand-angle). Pas de téléphoto donc mais on notera tout de même un nouveau capteur principal, le Sony IMX890 de 50 Mégapixels.

Le Nothing Phone (2) est équipé d’ISP de 18 bits, ce qui permet de traiter les données de l’appareil photo jusqu’à 4 000 fois plus que son prédécesseur, le Phone (1). Pour améliorer encore l’expérience de l’appareil photo, Motion Capture 2.0, une technologie avancée basée sur l’IA, facilite l’identification en temps réel des sujets en mouvement et garantit une mise au point précise. Mais ce n’est pas tout puisque le Nothing Phone (2) améliore les capacités d’enregistrement vidéo avec une résolution 4K à 60ips désormais.

Nothing Phone (2) Écran– Ecran OLED de 6,7″
– Définition Full HD+ (1080×2412)
– Densité de 394ppp
– LPTO 1-120Hz
– Corning Gorilla Glass 5
– HDR10+
– Format 20:9
– Luminosité : 1000 nits (Max HDR : 1600 nits)
– Moteur haptique SoC et GPU– Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1
– Gravure en 4nm
– GPU Adreno 730 Mémoire– 8Go ou 12Go de RAM en LPDDR5
– 256Go ou 512Go de stockage en UFS 3.1
– Pas de port mémoire MicroSD Coloris– Dark Grey
– White
– Dos en verre Gorilla Glass 5
– Contour en aluminium
– IP54 Appareil Photo– Double appareil photo au dos :
– Appareil principal : Sony IMX890 50 Mégapixels, 24mm, F1.88, OIS et EIS
– Appareil ultra grand-angle : Samsung JN1 50 Mégapixels, 114°, F2.2, EIS

– Autofocus PDAF
– Zoom numérique x2

– Mode Motion Capture 2.0 Mode Nuit
– Mode Portrait
– Mode Motion Photo
– Super-res Zoom
– Filtre Lenticulaire
– Détection de scène avec AI Mode Expert
– Mode Panorama
– Mode Panorama de nuit
– Mode Document
– Mode Expert
– Enregistrement de vidéos jusqu’en Ultra HD 2160p à 60fps
– Mode Ralenti en 1080p à 120fps ou 720p à 480fps

– Appareil frontal grand angle
– Capteur Sony IMX615 32 Mégapixels, F2.45
– Stabilisation électronique (EIS)
– Enregistrement de vidéo frontale en 1080p à 30fps
– Mode HDR Advanced
– Mode Photo en mouvement
– Mode Nuit
– Mode Portrait

Audio– Haut-parleurs stéréo
– Pas de prise jack 3,5mm
– 3 micros Batterie– Batterie de 4700 mAh
– Recharge rapide filaire 45W (100% en 55 min)
– Recharge sans-fil 15W
– Recharge inversée 5W Connectivités– Lecteur d’empreintes optique sous l’écran
– Bluetooth 5.3
– WiFi 6
– 5G
– Double nano-SIM
– A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct), Google Cast
– NFC
– USB Type-C
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité Logiciel– Android 13
– nothing OS 2.0 Taille et Poids– 162,13 × 76,35 × 8,55 mm
– 201,2 grammes Prix de lancement– 679 euros (8Go / 128Go)
– 729 euros (12Go / 256Go)
– 849 euros (12Go / 512Go)
Date de Disponibilité– 21 Juillet 2023

Prix et disponibilités

Le Nothing Phone (2) sera disponible à 679 euros en version 128Go avec 8Go de RAM, 729 euros en version 256Go avec 12Go de RAM et 849 euros en 512Go avec 12Go de RAM. Ils seront disponibles dès ce 21 juillet. On notera que la version 128Go ne sera disponible que sur le site de Nothing.Tech.

En France, les utilisateurs auront la chance d’être parmi les premiers au monde à pouvoir acheter le Nothing Phone (2) de manière physique au Legacy Store sur les Champs-Elysées le Samedi 15 juillet de 11h à 18h. Des surprises sont bien évidemment à prévoir.

Et enfin, le Nothing Phone (2) sera disponible en précommande chez Boulanger, Fnac, Darty, Bouygues Telecom et LDLC du 17 juillet 2023 au 20 juillet 2023 avec des Nothing Ear (stick) offerts.

Galerie

© nothing © nothing © nothing © nothing © nothing © nothing © nothing © nothing Nothing Phone (2) © nothing

Source : https://www.journaldugeek.com/2023/07/11/nothing-phone-2-une-identite-bien-plus-marquee/amp/

Auteur :

Date de Publication : 2023-07-11 17:30:18

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .