L’ex-militaire qui menaçait le Premier ministre De Croo dans une vidéo a été arrêté en Norvège

GoogleAds

Une enquête a été ouverte à la suite de la diffusion, ce vendredi matin sur les réseaux sociaux, d’une séquence vidéo semblant montrer des tirs à l’arme de poing en direction d’une photographie du Premier ministre Alexander de Croo, avait annoncé plus tôt dans la journée le parquet fédéral. L’auteur présumé de la vidéo, un ancien militaire né en 1993, a récemment quitté l’armée. Certains de ses propos évoquaient des menaces à l’encontre d’Alexander De Croo et/ou de membres du gouvernement fédéral.

Le dossier initialement ouvert par le parquet du Limbourg a rapidement été transféré au parquet fédéral. Dans sa vidéo enregistrée visiblement dans une région boisée, l’individu déclarait se trouver en Norvège et vouloir tenter d’y survivre, alors qu’il fuyait l’armée. Le parquet fédéral a actionné ses contacts avec la Norvège et dans l’après-midi la police de la ville d’Oslo confirmait avoir interpellé l’individu, sur base de signalements de comportements menaçants dans un magasin.

L’affaire est toujours en cours à l’ouest de la capitale, alors que les agents sont sur le site et entendent la personne concernée. Celle-ci devait être transportée pour observation vers un centre médical. Au micro de VRT NWS, le porte-parole du parquet fédéral Eric Van der Sypt (photo archives) indiquait que l’homme souffrirait de troubles mentaux et qu’il était connu pour ses sympathies pour l’extrême-droite, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles il a été licencié de l’armée.

L’ex-militaire a été arrêté et devrait être extradé à la demande de la Belgique, confirmait le parquet fédéral.

Source : https://www.vrt.be/vrtnws/fr/2023/07/07/l_ex-militaire-qui-menacait-le-premier-ministre-de-croo-dans-une/

Auteur :

Date de Publication : 2023-07-07 20:30:00

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .