Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge »

Radio-Canada a appris que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a mis fin aux souffrances atroces d’un homme de 30 ans, torturé pendant plusieurs heures par deux jeunes de 19 ans, grâce à une spectaculaire intervention filmée par un citoyen.

Selon nos informations, la victime, que l’on ne peut nommer en raison d’une ordonnance de non-publication, a subi de multiples mutilations, telles que des brûlures et des lacérations sur plusieurs parties de son corps.

Ligoté et caché dans la chambre d’un logement, rue Cherrier, l’homme aurait confié aux policiers qu’il pensait que ses agresseurs allaient le faire souffrir jusqu’à la mort. Il aurait dit avoir été convaincu qu’il s’agissait de la seule issue pour lui.

Selon nos sources policières, il s’agirait dans ce cas-ci de torture « digne du Moyen Âge ».

Les accusés Silya Medkour et Ben Terry Edouard auraient utilisé divers objets de cuisine et un briquet pour faire souffrir leur victime séquestrée. Les deux jeunes adultes font désormais face à des accusations de séquestration, d’extorsion, de voies de fait, de menaces et d’agression sexuelle.

Jeudi dernier, leur tentative de déplacer leur otage vers un second lieu a échoué grâce à la vigilance des enquêteurs du SPVM qui venaient d’obtenir des informations précises sur un cas de séquestration en cours.

Les policiers, qui pensaient intervenir dans un immeuble à logements, ont rapidement repéré les suspects, prêts à partir en voiture.

Silya Medkour, à côté d'une voiture de police, est amenée par un policier dans un fourgon cellulaire.

Ouvrir en mode plein écran

Silya Medkour, que l’on voit lors de son arrestation, fait face à des accusations de séquestration, d’extorsion, de voies de fait, de menaces et d’agression sexuelle.

Photo : TikTok / montrealonly

Prise par surprise, la jeune femme, qui se trouvait derrière le volant alors que son complice était assis côté passager, aurait « figé » à la vue du policier qui s’était approché pour l’interpeller.

Après avoir sommé la conductrice d’éteindre le moteur, les agents auraient rapporté aux équipes que la victime recherchée se trouvait sur la banquette arrière du véhicule.

Au lieu de sortir du véhicule, malgré les ordres du policier, la conductrice aurait délibérément enfoncé l’accélérateur dans le but de fuir la police, avant d’emboutir un arbre quelques mètres plus loin.

La vidéo spectaculaire de l’arrestation des deux suspects de 19 ans par le SPVM, tournée par un citoyen qui se trouvait à proximité sur son balcon, a enflammé les réseaux sociaux.

Même menottée, la jeune femme aurait résisté à son arrestation en se servant de ses pieds pour marquer son refus d’entrer dans un véhicule-patrouille.

Rapidement prise en main par les policiers et les ambulanciers paramédicaux, la victime de 30 ans présentait un important saignement à la tête.

L’homme aurait rapporté aux enquêteurs les sévices corporels qu’on lui avait infligés pendant plusieurs heures. En plus d’être brûlé et lacéré sur plusieurs parties de son corps, il aurait également eu les parties génitales mutilées.

1:42

Compte rendu de l’intervention par Pascal Robidas (10 août 2023)

Lourd passé judiciaire d’un des deux suspects

L’accusée Silya Medkour n’avait aucun antécédent judiciaire jusqu’à son arrestation digne d’un film hollywoodien, la semaine dernière.

Cependant, son présumé complice, Ben Terry Edouard, lui, est déjà connu des policiers du Grand Montréal.

À 19 ans, il faisait déjà face à la justice dans les districts de Montréal, Laval et Joliette pour divers crimes allégués.

Entre le mois de septembre 2022 et aujourd’hui, il a été accusé de voies de fait causant des lésions corporelles, d’agression sexuelle avec menace d’infliger des lésions corporelles, d’omission d’arrêter son véhicule à moteur quand il est poursuivi par un agent de la paix, ainsi que de possession de matériel pour pénétrer dans un endroit par effraction.

À cela s’ajoutent des non-respects de conditions de remise en liberté, dont le refus de se présenter devant le tribunal lors de ses dates de comparution.

Selon nos informations, un troisième suspect pourrait avoir été impliqué dans cette séquestration.

Source : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2003084/preneurs-otage-torture-sevisses-physiques-accusations-spvm

Auteur :

Date de Publication : 2023-08-14 21:04:53

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge » - Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge » * Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge » | Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge » | Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge » | Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge » | | Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge » | | Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge » | Le SPVM a sauvé un homme d’une torture « digne du Moyen Âge »