le plus séduisant des objectifs pancake

GoogleAds

En mai 2023, Canon présentait son premier objectif pancake pour ses boîtiers hybrides, le Canon RF 28 mm f/2,8 STM. Avec seulement 2,47 cm de long, il vise à marier compacité avec qualité d’image, avec une formule optique particulièrement étudiée, ayant recours à un nouveau type de lentilles en « ailes de mouettes ». Que vaut cet objectif pancake sur le terrain? Les performances optiques sont est-elle au rendez-vous? Voici notre test complet du Canon RF 28 mm f/2,8 STM.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STM

Présentation du Canon RF 28 mm f/2,8 STM

Si la focale 28 mm est loin de la popularité des standards que sont le 35 mm ou le 50 mm, elle revient petit à petit sur le devant de la scène. D’une part, parce qu’elle inonde les publications Facebook et Instagram – car nos smartphones sont tous dotés de focales entre 26 et 28 mm. D’autre part, parce que c’est la focale privilégiée par les compacts de rue comme les nombreuses itérations Leica Q ou Ricoh GR.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STM

L’intérêt de cet objectif ne se résume pas à la gamme plein format (EOS R3, R5, R6 I et II, R8). Monté sur un boitier APS-C (EOS R100, R50, R10 ou R7), il offre un équivalent 45 mm qui reste un champ de vue particulièrement intéressant, surtout avec un tarif et des dimensions aussi attractifs. Il est très bénéfique que Canon réussit à proposer une focale aussi large au format pancake car la focale offerte par le Canon EF 40 mm f/2.8 STM de l’ère reflex était un peu moins intéressante, notamment en APS-C.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMLe RF 28 mm est encore plus petit que le 50 mm de la même gamme STM

Le Canon RF 28 mm f/2.8 STM est innovant à plus d’un titre. D’abord, il s’agit du premier objectif pancake de la monture RF. Mesurant 2,47 cm de long, il affiche un poids de seulement 120 g. Ensuite, il est proposé à un tarif très attractif de 359 €. Enfin, sa formule optique est pour le moins singulière. Il est le premier objectif de Canon à utiliser deux lentilles asphériques en « aile de mouette » rectangulaires, (appelées ainsi en raison de leur forme atypique), qui visent à offrir une meilleure homogénéité et moins d’assombrissement des coins. Au total, l’objectif est composé de de 8 éléments répartis en 6 groupes.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STM

Voici la liste des caractéristiques du Canon RF 28 mm f/2,8 STM :

Focale : 28 mm (équivalent 44,8 mm en APS-C)

Objectif pour capteurs plein format

Angle de champ : 75°

Ouverture max : f/2,8

Ouverture min : f/22

Formule optique : 8 éléments répartis en 6 groupes dont 2 lentilles asphériques

Diaphragme : 7 lamelles

Distance minimale de mise au point : 23 cm

Stabilisation d’image : non

Tropicalisation : non

Grossissement max : 0,17x

Mise au point : autofocus STM

Diamètre du filtre : 55 mm

Dimensions : ø 69,2 x 24,7 mm (D x L)

Poids : 120 g

Accessoires fournis : bouchons avant et arrière

Monture compatible : Canon RF

Prise en main

Même si l’on s’attend à une expérience différente, la prise en main d’un objectif pancake est toujours étonnante. On dirait presque un bouchon de capteur ! Il ne pèse rien et ne dépasse même pas la profondeur de la poignée de notre EOS R5.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STM

La légèreté est la sensation dominante. La simplicité du fût également. La fabrication « plastique » n’a pas la densité des propositions plus nobles. Avec seulement 2,5 cm, Canon a dû optimiser les commandes. La bague de contrôle désormais systématique sur la monture RF est reprise dans une version miniature, placée ici à l’extrémité avant. Grâce à son revêtement, nous l’avons trouvé très facile à prendre en main. L’unique commutateur permet d’alterner entre bague de contrôle et bague de mise au point. Simple et (très) efficace.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STM

Canon a corrigé ici une vive critique que nous avions émise lors de notre test du RF 50 mm f/1.8 STM qui avait uniquement des positions « Control » et « Focus » – et obligeait à passer par le menu pour enclencher la mise au point manuelle. Ici, une position « MF » prend place directement sur le barillet. Sans oublier les aides classiques de type focus peaking et distance de mise au point dans le viseur, qui sont automatiquement enclenchés dès le passage à la MAP manuelle. Et cela fonctionne très bien.

Sur le terrain, il faudra toutefois faire attention à la lentille avant. En effet, toutes les opérations de mise au point engendrent une extension du fût.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STM

Dès la mise en marche, la lentille se déploie d’un millimètre et elle peut aller jusqu’à 7 mm à la distance minimale de MAP. Les mécanismes de ce types sont souvent à l’origine de la faible longévité des objectifs premier prix lorsque comparés aux alternatives plus coûteuses. Il faudra éviter de faire subir des chocs à l’avant du fût pour ne pas fragiliser le système. Cette extension régulière est également une invitation aux incrustations de poussière.

Au final, Canon nous propose un objectif de conception minimaliste mais efficace. Nos observations doivent être appréciées en rapport avec son tarif très étudié.

Qualité d’image

Nous avons testé cet objectif sur un Canon EOS R5 de 45 Mpx. Vous pouvez cliquer sur chaque image pour la voir en meilleure résolution.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMCanon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 400 – f/2.8 – 1/80s

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMCanon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 640 – f/4 – 1/4s

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMCanon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 400 – f/5.6 – 1/60s

Le Canon RF 28 mm f/2.8 STM bouscule en partie nos idées reçues sur les petits objectifs premiers prix. Dès f/2.8, l’image est très détaillée dans son ensemble et l’homogénéité est étonnante. Si le rendu est très légèrement en retrait dans les coins, les bords demeurent très bons. Nous pouvons aisément lire le menu ci-dessous.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMCanon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 200 – f/2.8 – 1/60s

Nous observons un petit boost de l’image d’ensemble en fermant à f/4. La résolution devient excellente à f/5,6. Plus que le piqué, c’est l’excellent niveau d’homogénéité que nous saluons ici.

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 100 – f/4 – 1/640s

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMCanon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 100 – f/5.6 – 1/1250s

Nous sommes agréablement surpris de noter que la diffraction arrive un peu plus tard que d’ordinaire avec un piqué encore très élevé à f/11. L’objectif n’ayant pas besoin d’être optimisé pour des ouvertures comme f/1.4 ou f/1.8, il est plus facile de maintenir un pic de performance sur des ouvertures plus modestes.

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 1000 – f/11 – 1/60s

Nous n’avons jamais réussi à obtenir la restitution des détails les plus fins que l’on peut observer avec des objectifs de série L. Beaucoup d’entre nous ne seront pas nécessairement sensibles à cette différence, surtout si vos clichés sont principalement publiés sur le web. C’est bien davantage au niveau du bokeh que cet objectif va se différencier des équivalents plus coûteux (et plus encombrants).

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 100 – f/2.8 – 1/250s

Une focale aussi large couplée à une ouverture modeste ne sont pas exactement les paramètres pour une séparation maximale des plans. En ajoutant le nombre de lamelles limitée (seulement 7), nous n’avons jamais un flou très doux ni très prononcé, même à la distance minimale de mise au point. D’ailleurs, le piqué à cette distance est correct, mais sans plus.

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 1000 – f/2.8 – 1/60s

Le vignetage est un souci récurrent chez tous les récents objectifs miniaturisés et celui-ci n’y échappe pas. Même à f/8, les coins sont un peu sombres et étrangement, le profil de correction de Lightroom ne parait pas toujours très bien calibré. On peut le noter ci-dessous avec un exemple de distorsion à l’origine en barillet qui se transforme en distorsion en coussinet une fois le profil appliqué.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMCanon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 500 – f/2.8 – 1/320s

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 500 – f/2.8 – 1/320s

En revanche, la gestion des aberrations chromatiques est exemplaire. La photo ci-dessous présente la pire manifestation que nous avons pu noter sur notre test. Elle s’avère anecdotique, l’objectif étant certainement aidé par une ouverture modeste. De ce point de vue, le Canon RF 28 mm f/2.8 STM est une réussite.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMCanon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 250 – f/5.6 – 1/60s

La gestion du flare est plus… « ambiguë ». Elle est excellente à la pleine ouverture mais à mesure que l’on ferme, l’objectif devient plus sensible à la présence d’une source lumineuse vive. Si nous ne notons pas énormément d’artefacts dans l’image, le piqué est clairement en retrait.

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 100 – f/8 – 1/1000s

Nous observons également qu’aux ouvertures moyennes, les sources lumineuses se dédoublent et créent un flare bleu comme illustré ci-dessous.

Précisons qu’il s’agit ici d’un agrandissement à 100 % d’une photo capturée avec un capteur de 45 Mpx. Très peu de personnes viendront critiquer une telle image si celle-ci est appréciée dans son ensemble.

Compte tenu de sa taille et de son tarif, Canon fait très fort avec son RF 28 mm f/2.8 STM qui offre une qualité bien supérieure à ce que laisse penser son gabarit.

Autofocus

On peut s’étonner de la prouesse qui consiste à glisser une motorisation autofocus STM dans un objectif aussi petit. Celle-ci se résume à une simple roue dentée ici mais comme déjà évoqué plus haut, la profondeur de champ est suffisamment large pour que cet objectif n’ait jamais une tâche trop ardue.

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 100 – f/2.8 – 1/800s

La mise au point a toujours été rapide et précise. Il faut dire que le Canon EOS R5 brille par l’efficacité de sa technologie Dual Pixel AF. À aucun moment l’objectif n’a limité les performances d’ensemble, même lors de nos sorties nocturnes.

Phototrend Test Canon RF 28 mm f/2,8 STMCanon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 12800 – f/2.8 – 1/50s

Néanmoins, les opérations sont loin d’être silencieuses. L’objectif est bruyant, semblables à ce qui se faisait sur le Canon EF 50 mm f/1.4 USM de… 1993. Nous imaginons que ce sacrifice était nécessaire sur l’autel de la compacité. Dans un édifice silencieux, cet objectif ne permettra pas de rester très discret. De même, les vloggers risquent d’être un peu déçus…

À qui s’adresse le Canon RF 28 mm f/2.8 STM Pancake ?

Indubitablement, cet objectif saura répondre aux besoins des utilisateurs d’un hybride Canon, tant côté plein format (EOS R8 et R6 Mark I et II notamment) que côté APS-C (EOS R7, R10, R50 et R100).

La principale proposition de valeur ici réside dans la compacité de l’objectif. Il est facile à emmener partout et même ceux qui utilisent leur boitier dans le cadre de leur travail seront heureux d’avoir une option qui permette de photographier en toute légèreté. On pense à la photographie de rue, aux voyages, aux instants de vie en famille ou entre amis.

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 1250 – f/2.8 – 1/160s

Le Canon RF 28 mm f/2.8 STM Pancake est l’assurance d’avoir toujours un appareil photo avec soi en balade autour du cou ou dans une poche de manteau/sac à main. La performance ISO des boîtiers récents couplée à leur stabilisation permet de s’aventurer dans bien des situations jugées délicates à l’ère des reflex

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 1000 – f/2.8 – 1/60s

Sur un boitier APS-C, la focale équivalente 45 mm est encore plus polyvalente et autorisera nombreuses situations de portrait et reportages documentaires. Quelle que soit la plateforme, cet objectif possède énormément d’atouts.

Canon RF 28 mm f/2.8 STM – ISO 250 – f/2.8 – 1/80s

Alternatives au Canon RF 28 mm f/2.8 STM Pancake

Souscrire à la monture RF revient à adhérer à un monopole. A l’heure de l’écriture de ces lignes, il n y a pas de véritable concurrent à cet objectif. Le Canon RF 28 mm f/2.8 STM Pancake vient se placer entre le RF 24 mm f/1.8 IS STM Macro et le RF 35 mm f/1.8 IS STM Macro.

Certes moins compacts, ces deux objectifs offrent la stabilisation optique et une position macro 1:2 – dont notre objectif 28 mm est hélas dépourvu. De mêmes, ils sont plus lumineux de 1,3 IL. Pour autant, ils sont bien plus chers, étant vendus respectivement à 719 € pour le 24 mm et 539 € pour le 35 mm.

Si vous êtes un inconditionnel de la focale 28 mm, il est possible de s’équiper du Sigma 28 mm f/1.4 DG HSM Art en monture Canon EF. Celui-ci nécessitera une bague d’adaptation – en plus d’un encombrement 7 fois supérieur. Nous ne sommes plus exactement sur la philosophie d’un objectif portable et discret pour tous les jours… ni sur une proposition abordable. Heureusement, son tarif de 749 € est compensé par des performances optiques de premier plan.

Si on remonte TRÈS loin dans l’histoire de la marque, on peut trouver le Canon EF 28 mm f/1.8 USM de 1995 qui n’est plus en production mais reste accessible sur le marché de l’occasion, où il s’affiche aux alentours de 240 €. Cet objectif n’a clairement pas été conçu pour les niveaux de résolution que nous considérons comme « classiques » aujourd’hui. On peut aimer le look très rétro de l’argentique et dans ce cas, il faudra prévoir le gabarit additionnel d’une bague d’adaptation.

Sur le marché de l’occasion, on trouve également le Canon EF 28 mm f/2.8 IS USM qui offre une très bonne qualité optique et surtout, vous laisse profiter de la stabilisation d’image. Un point intéressant si votre capteur n’est pas stabilisé (EOS R100, R50, R10, R8 et RP). Malheureusement, son prix demeure assez élevé, étant proposé aux alentours de 400 €.

Enfin, difficile de ne pas évoquer l’objectif pancake Canon de l’ère reflex. De plus en plus difficile à trouver neuf, le Canon EF 40 mm f/2.8 STM offre une focale moins polyvalente. Par ailleurs, le recours à une bague d’adaptation fait doubler la taille de l’objectif et le rend assez similaire à un RF 50 mm f/1.8 STM. A moins d’être un inconditionnel de cette focale, il présente selon nous assez peu d’intérêt dans le paysage actuel. Il est proposé aux alentours de 140 € d’occasion.

Conclusion

La focale 28 mm n’est pas forcément la plus populaire du marché. Mais lorsque celle-ci est aussi performante et abordable, elle devient une proposition très tentante. Canon réussit à marier compacité et qualité d’image – tout en offrant une focale plus large que le précédent pancake 40 mm f/2,8. Canon signe ici un objectif remarquablement cohérent, et qui fait autant sens pour un plein format que pour les boitiers APS-C.

Sur le terrain, le travail accompli par les ingénieurs en optique porte ses fruits, et l’objectif livre de très bons résultats, même avec un capteur aussi exigeant que celui de notre EOS R5. La qualité optique est toujours au rendez vous et permet de redimensionner vos images pour créer des équivalents 35 mm voire 50 mm.

Nos seuls vrais reproches concernent la capacité réduite de l’objectif à générer du bokeh, qui n’est pas celle des autres objectifs de la gamme. Attention également au déploiement de la lentille à l’avant de l’objectif. On regrettera enfin un autofocus passablement bruyant et une fabrication plastique un peu « cheap ». Mais ces défauts s’effacent rapidement devant le gabarit (et le tarif) très réduits de ce très bon objectif Canon RF 28 mm f/2,8 STM

Le Canon RF 28 mm f/2,8 STM est disponible au tarif de 359 € chez Digit-Photo, Miss Numérique, Digixo, Camara, Photo-Univers, IPLN et à la Fnac.

Test Canon RF 28 mm f/2.8 STM : le plus séduisant des objectifs pancake

Vitesse autofocus et précision

8

Points forts

Compacité record

Très bon piqué dès f/2.8

Rapidité de autofocus

Tarif attractif

Points faibles

Autofocus un peu bruyant

Construction très plastique sans tropicalisation

Lentille avant protubérante à la distance minimale de mise au point

Source : https://phototrend.fr/2023/08/test-canon-rf-28-mm-f-2-8-stm-pancake/

Auteur :

Date de Publication : 2023-08-24 10:28:00

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ++