Inondations en Libye : le bilan à Derna monte à 11 300 morts, selon l’ONU

GoogleAds

Les inondations catastrophiques provoquées il y a une semaine en Libye par la tempête Daniel ont fait au moins 11 300 morts à Derna, dans l’est du pays, a annoncé samedi un organisme de l’ONU.

Environ 10 100 personnes sont toujours portées disparues à Derna, a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). La catastrophe a par ailleurs fait 170 morts dans d’autres endroits de l’est de la Libye, a-t-il ajouté.

La tempête Daniel qui, dans la nuit de dimanche à lundi, a frappé Derna, une ville de 100 000 habitants située dans l’est de la Libye, a entraîné la rupture de deux barrages en amont, ce qui a provoqué une crue de l’ampleur d’un tsunami le long de l’oued qui traverse la cité. Elle a tout emporté sur son passage et fait des milliers de morts.

Les flots ont laissé un paysage de désolation dans une grande partie de la ville. Des bâtiments entiers ont été emportés par les flots. D’autres édifices sont à moitié détruits et des voitures sont fracassées contre les murs.

Le ministre de la Santé de l’administration de l’est de la Libye, Othman Abdeljalil, a fait état samedi soir d’un bilan de 3252 morts, en hausse de 86 morts par rapport à celui qu’il avait fourni 24 heures auparavant.

Parlant à la presse à Derna, il a répété que seul son ministère était habilité à donner des chiffres au sujet des morts, affirmant que d’autres bilans plus lourds fournis par d’autres sources n’étaient pas crédibles.

Il a en outre démenti des informations sur une possible évacuation de la ville, affirmant que certaines zones seulement pourraient être isolées afin de faciliter les secours.

Vue générale de la ville de Derna le mardi 12 septembre 2023 après le passage de la tempête méditerranéenne Daniel, qui a provoqué des inondations dévastatrices en Libye.

Ouvrir en mode plein écran

La tempête méditerranéenne Daniel a provoqué des inondations dévastatrices en Libye, brisant des barrages et emportant des quartiers entiers dans de nombreuses villes côtières. (Photo d’archive)

Photo : Associated Press / Jamal Alkomaty

Plus de 9000 disparus

Dans un communiqué publié samedi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pour sa part affirmé que les corps de 3958 personnes avaient été retrouvés et identifiés et que plus de 9000 personnes étaient toujours portées disparues.

Des sauveteurs maltais, qui épaulent les Libyens dans les recherches en mer, ont découvert des centaines de cadavres dans une baie, sans préciser l’endroit exact, selon le Time of Malta.

Il y en avait probablement 400, mais c’est difficile à dire, a déclaré le chef de l’équipe maltaise, Natalino Bezzina, au journal, affirmant que l’accès à la baie était difficile en raison de vents forts. Il a cependant ajouté que son équipe avait pu aider à récupérer des dizaines de corps.

Une équipe de secours libyenne sur un Zodiac affirme de son côté avoir vu peut-être 600 corps en mer au large de la région d’Om-al-Briket, à une vingtaine de kilomètres à l’est de Derna, selon une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, sans préciser s’il s’agissait des corps trouvés par les Maltais.

Selon le gouvernement de l’Est libyen, un secouriste maltais est mort accidentellement vendredi en participant à une opération d’extraction du corps d’une victime du déluge.

Le personnel de secours et des volontaires travaillent à la suite des inondations qui ont ravagé Derna, en Libye, le 16 septembre 2023.

Ouvrir en mode plein écran

Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 9000 personnes sont toujours portées disparues.

Photo : Reuters / AMR ALFIKY

L’aide continue d’affluer

Face à la catastrophe, la mobilisation internationale reste forte.

Samedi, à l’aéroport Benina de Benghazi, un avion émirati et un appareil iranien ont déchargé des tonnes de matériel qui doit être acheminé vers la zone sinistrée, à 300 km plus à l’est, a constaté une journaliste de l’AFP.

Des tonnes de matériel, y compris des fournitures médicales, de l’Arabie saoudite et du Koweït sont également arrivées dans l’est du pays.

L’ambassade d’Italie a annoncé l’arrivée au large de Derna d’un navire transportant notamment des tentes, des couvertures, deux hélicoptères et des bulldozers.

Deux avions français ont atterri dans l’Est libyen pour installer un hôpital de campagne à Derna, a indiqué l’ambassadeur de France en Libye, Mostafa Mihraje.

L’OMS a pour sa part annoncé l’arrivée à Benghazi de 29 tonnes de matériel médical, suffisamment pour aider près de 250 000 personnes.

Manoelle Carton, coordinatrice médicale d’une équipe de Médecins sans frontières (MSF) qui se trouve à Derna, a décrit une situation chaotique qui a empêché le bon déroulement du recensement et l’identification des victimes.

Une ville détruite et des décombres.

Ouvrir en mode plein écran

Des hommes passent devant les débris de bâtiments détruits par des crues soudaines à Derna, dans l’est de la Libye, le 11 septembre 2023. (Photo d’archives)

Photo : AFP

Le travail des secours et des équipes de recherche est considérablement entravé par le chaos politique qui règne dans le pays depuis la mort du dictateur Mouammar Kadhafi, en 2011, avec deux gouvernements rivaux, l’un à Tripoli (ouest), reconnu par l’ONU, et l’autre dans l’est, affilié au camp du puissant maréchal Khalifa Haftar.

Après avoir ouvert une enquête sur les circonstances du drame, le procureur général libyen, Al-Seddik al-Sour, a affirmé que les deux barrages à l’origine de la catastrophe présentaient des fissures depuis 1998.

Cependant, les travaux entamés en 2010 après des années de retard avaient été suspendus quelques mois plus tard dans la foulée de la révolution libyenne de 2011. Ils n’ont jamais repris depuis, a déploré le procureur, qui a promis de la fermeté contre les responsables.

Source : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2010828/libye-inondations-survivants-recherche-aide

Auteur :

Date de Publication : 2023-09-17 04:37:30

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . +