Google teste un outil d’IA pour écrire des articles de presse

GoogleAds

PARIS : Ligotés par plusieurs hommes et sous la menace d’une arme, le gardien du PSG Gianluigi Donnarumma et sa compagne ont été cambriolés à leur domicile parisien dans la nuit de jeudi à vendredi, une agression qui repose la question de la sécurité des joueurs du club.

Il est environ 3h00 du matin quand une équipe de quatre personnes, selon les premiers éléments d’enquête rapportés de source policière, pénètre dans l’appartement de l’international italien, sur l’avenue Montaigne, quartier huppé du VIIIe arrondissement de la capitale.

Sous la menace d’une arme, ils séquestrent le couple, le violentent, dérobent «montres, bijoux et maroquinerie de luxe» et prennent la fuite.

Le préjudice est estimé à ce stade à 500.000 euros, selon la source policière. «Il est en cours d’évaluation», nuance une source proche du dossier.

La source policière évoque «une arme blanche», mais la source proche du dossier souligne que «cela reste à déterminer».

Gianluigi Donnarumma, 24 ans, a été «blessé légèrement», a poursuivi la source proche du dossier, sans donner de détails. Sa compagne n’a pas été blessée physiquement, ajoute-t-on de même source.

Sous le choc, tous les deux ont été pris en charge à l’hôpital.

Selon le site Actu17, qui a révélé l’information, l’alerte a été donnée par le personnel d’un hôtel voisin où le couple s’est réfugié après s’être défait de ses liens.

Une enquête pour vol en bande organisée avec arme, séquestration en bande organisée et violences aggravées a été confiée à la brigade de répression du banditisme, a indiqué le parquet de Paris, sollicité par l’AFP.

Gianluigi Donnarumma est censé partir samedi pour le Japon, où le club parisien fait sa tournée d’avant saison. Il devait aussi prendre part vendredi à un match amical de préparation contre Le Havre.

Sollicité par l’AFP, l’agent «médias» du joueur n’a pas souhaité commenter.

– Nombreux joueurs cambriolés –

Ce nouveau cambriolage s’ajoute à la longue liste de ceux dont ont été victimes joueurs ou ex-joueurs du PSG à leur domicile ces dernières années, en général ciblés lorsqu’ils étaient au stade, et repose la question de la prise en charge de leur sécurité par le club parisien.

L’attaquant camerounais Eric Maxim Choupo-Moting, parti depuis au Bayern Munich, a ainsi été cambriolé deux fois en 2018, l’ancien capitaine brésilien Thiago Silva également en 2018 et son compatriote Dani Alves en 2019.

2021 fut une année noire en la matière, avec quatre cambriolages: celui de l’actuel capitaine Marquinhos, en présence de son père, victime de violences, et de ses deux sœurs, ceux des Argentins Angel Di Maria et Mauro Icardi et du gardien espagnol Sergio Rico.

A l’époque, le PSG avait décidé de renforcer temporairement la sécurité des domiciles de ses joueurs, avec des agents postés devant chaque résidence 24 heures sur 24.

«Le club a une responsabilité morale, de soutien, envers le joueur, son environnement, pour qu’il puisse s’exprimer du mieux possible sur le terrain», expliquait à l’époque à l’AFP Jean-Philippe d’Hallivillée, directeur de la sécurité du PSG entre 2005 et 2017.

Plus récemment, en novembre 2022, c’est le domicile du défenseur international français Presnel Kimpembe, à Noisy-le-Roi (Yvelines), qui a été ciblé.

Deux hommes de 21 ans ont été condamnés en mars à dix et huit mois de prison ferme pour ce cambriolage.

La justice est également passée en janvier pour le cambriolage de la famille du capitaine brésilien du PSG Marquinhos: deux hommes ont été condamnés à sept ans de prison ferme et cinq ans de prison dont trois assortis de sursis probatoire par le tribunal correctionnel de Versailles.

Et en février, deux hommes ont été condamnés à trois et quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nanterre pour le cambriolage du domicile d’Angel Di Maria.

Source : https://www.arabnews.fr/node/405136/culture

Auteur :

Date de Publication : 2023-07-21 11:11:04

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .