« essayer un produit c’est d’abord confirmer un besoin et des attentes »

Au cœur de Paris, le Nikon Plaza se distingue comme un espace dédié aux passionnés de photographie. Plus qu’une simple boutique, c’est un lieu de découverte et d’apprentissage, offrant des conseils d’experts, des formations, les dernières innovations de Nikon ainsi qu’un service après-vente et des expositions.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer Thomas Maquaire, responsable du Nikon Plaza Paris, pour parler de ce lieu unique qui fête bientôt ses 6 ans.

Nikon Plaza Paris, au 99 boulevard Raspail à Paris

Table of Contents

Quelle est la mission principale du Nikon Plaza ?

Dès 2002, avec l’ouverture de l’espace Nikon boulevard Beaumarchais à Paris, il y avait une volonté de créer le contact avec le consommateur par l’intermédiaire du service après-vente. C’est important, pour mieux comprendre les besoins de nos clients, par des remontées internes. Cela nous aide également à être plus précis dans la manière dont nos clients comprennent nos messages, montent en compétence sur nos produits afin de mieux les utiliser et deviennent au final de meilleurs photographes.

Au fil des années, nous avons voulu compléter l’offre du Nikon Plaza avec la vente. Cela nous semblait assez logique, puisqu’on avait déjà ce contact avec le consommateur, d’aller sur l’étape qui manquait entre la formation et le service après-vente. On a ainsi joint les deux extrémités en proposant de la vente directement au Nikon Plaza.

Vu son nom, on imagine que ce lieu est réservé aux Nikonistes ? Est-ce que c’est ouvert aux autres photographes ?

Oui c’est très ouvert, pour deux raisons. Tout d’abord parce que la Nikon School, hébergée au Nikon Plaza, propose de nombreux modules de formation universels, transversaux, quelle que soit la marque. Dans un cours sur les bases de la photo, un quart des élèves ne sont d’ailleurs pas équipés Nikon.

Aussi, la finalité de posséder un appareil photo est de faire des images. Nous avions donc la volonté, dès le début du projet, d’avoir des expositions. Les gens qui exposent sont généralement des Nikonistes, on ne va pas se le cacher, même s’il y a quelques exceptions.

Nikon Z fc et Nikon Z f

Même si l’on n’est pas Nikoniste, ou qu’on n’utilise pas de matériel photo, on peut venir voir une expo parce qu’on aime l’image tout simplement.

En quoi est-ce important pour Nikon d’avoir un lieu physique à Paris ?

Quand on est photographe, on est confronté à différentes questions, sur le choix du matériel, son utilisation et son entretien, et on a besoins de rencontrer d’autres photographes pour nourrir son inspiration.

Pour toutes ces phases, Nikon souhaite venir en appui des photographes. De manière digitale, on peut déjà avoir cette approche, mais elle ne remplacera jamais la relation face à face où la conversation créé un échange beaucoup plus riche. C’est ça l’objectif du Nikon Plaza Paris.

Le public qui vient au Plaza est-il plutôt pro ou grand public ?

On couvre 100% du marché de la photo, qui est aujourd’hui moins grand public. Il s’est vraiment recentré sur les amateurs, les amateurs experts et les professionnels.

Le Nikon Plaza est également un lieu important pour le SAV ?

Oui, bien sûr. Nous sommes une porte d’entrée pour le service après-vente, qui passe d’ailleurs en premier lieu par un diagnostic. Le client vient avec une problématique, on va faire le tour de la question. Parfois ce n’est pas une panne, c’est juste un réglage qui est mal compris ou qui vient en contradiction avec ce que l’on veut faire.

Un nettoyage de capteur, une tâche effectuée au Nikon Plaza

Dans le cas d’une panne, on va proposer un devis et si le client l’accepte, le produit part en réparation. La majorité des réparations sont envoyées au siège de Nikon France. Nous avons ici la possibilité de faire de petites interventions, comme un nettoyage de capteur, un changement de gainage, ou éventuellement un changement de baïonnette. En bref, tout ce qui ne nécessite pas un gros démontage ou un calage optique.

Pour vérifier la présence de poussières sur le capteur, une loupe avec lampe est utilisée

Le Plaza est également un point de contact pour le service professionnel Nikon (NPS). En quoi cela consiste ?

Oui, le programme Nikon Professional Service, NPS, vise à permettre aux photographes professionnels, en cas de panne, de continuer à travailler.

Il y a différents niveaux dans le programme (Carbon et Titanium). Avec le niveau le plus élevé, le photographe peut, en cas de panne, déposer son matériel en SAV au Nikon Plaza et repartir avec un matériel équivalent en prêt de courtoisie pour toute la durée d’intervention.

Vous pouvez simuler vos points et vos avantages sur l’espace Nikon Pro.

Pour l’achat de produits Nikon neuf, quels types de produits avez-vous en stock ?

La promesse est de proposer tous les produits Nikon. Parfois plus qu’un magasin spécialisé, parce que l’on s’autorise à stocker des produits qui n’ont pas forcément de grosses rotations. Mais puisque c’est le stock de Nikon, c’est assez logique que l’on puisse le proposer.

Par contre, contrairement à un revendeur, nous n’avons pas forcément d’accessoires complémentaires. Nous ne proposons que du Nikon, mais tout Nikon.

Et puis vous avez le conseil sur toute la gamme.

Exactement, on a une expertise sur une marque. On ne sera pas les mieux placés pour quelqu’un qui hésite entre deux marques. Forcément, on sera très orienté, on l’assume et les clients le savent. Mais par contre on a l’expertise Nikon.

Nikon Z f, disponible dans de nombreux coloris exclusivement au Nikon Plaza et sur Nikon.fr

Notamment sur les téléobjectifs, j’imagine, qui sont toujours stockés chez vous ?

Oui, et puis parce que les produits sont toujours disponibles au Plaza, ne serait-ce que pour les tester. Quand on va dans un magasin, le matériel est souvent sous vitrine. Ici, le client peut prendre en main le matériel, il y a une batterie toujours chargée et il est disponible.

Par notre intermédiaire, on peut sortir effectivement des téléobjectifs très exclusifs ou un accessoire pour vérifier une compatibilité, je pense à des transmissions Wi-Fi par exemple. On peut aller très très loin dans l’accompagnement d’un photographe sur un projet.

Vous proposez aussi le prêt à la demi-journée ou à l’heure pour quelqu’un qui va vouloir tester le produit en extérieur ? Par exemple au Jardin du Luxembourg, juste à côté ?

Oui, nous proposons effectivement le prêt gratuit de matériel sur 24 heures.

Un photographe peut ainsi venir le matin à 10 heures, puis rapporter le matériel le lendemain à l’ouverture. Cela lui permet de faire ses tests, puisqu’effectivement, nous savons qu’essayer un produit c’est d’abord confirmer un besoin et des attentes.

Nikon D850

Vous proposez également la vente de matériel d’occasion, ainsi qu’un service dédié aux vendeurs, est-ce que vous pouvez nous en parler ?

Oui, il y a effectivement deux typologies de produits de seconde main au Plaza. Nous proposons le matériel de démonstration de Nikon, que l’on fait tourner pour qu’il soit toujours en parfait état. Et comme ce sont des premières ventes, c’est intéressant pour un professionnel qui peut collecter la TVA, car il peut acheter du matériel de seconde main et déduire la TVA.

Ce matériel est entretenu, avec une sécurité d’usage très importante, puisqu’il est garanti par Nikon pendant une durée de 12 mois. C’est la principale différence par rapport à du matériel d’occasion acheté auprès d’un particulier.

L’autre point, c’est le dépôt-vente. Nous avons une sélection de produits mis en vitrine au Nikon Plaza et visibles de tous les clients qui passent. C’est de la vente de particulier à particulier.

Quelques produits d’occasion en dépôt-vente au Nikon Plaza.

Le Nikon Plaza n’intervient que sur la certification que le matériel est vraiment en bon état. Pour le vendeur, cela représente un coût qui va varier entre 150 et 300 euros selon la valeur du produit.

Il s’agit également de matériel relativement récent. Pour un boîtier, il faut moins de 150 000 déclenchements pour passer la certification.

Le certificat de garantie occasion Nikon, diagnostic et extension de garantie de 12 mois

C’est le client vendeur qui définit le prix de vente et nous mettons l’acheteur et le vendeur en relation. La certification permet de faire bénéficier l’acheteur d’une garantie de 12 mois par Nikon sur le produit.

Quelqu’un peut également simplement opter pour la certification Nikon, puis le vendre de son côté ?

Il y a effectivement de nombreux photographes qui veulent obtenir cette certification, soit pour le vendre par leur propre canal, soit pour avoir une garantie de 12 mois supplémentaires pour eux-mêmes, qui joue comme une extension de garantie.

Parlons de la Nikon School. Quelle est l’offre en termes de cours photo ? Et quels sont les modules les plus plébiscités ?

La Nikon School est située au Nikon Plaza, et il y a beaucoup de cours qui se passent ici, en présentiel.

Crédit : Nikon

Historiquement, la Nikon School était très centrée sur les fondamentaux de la photographie et la manière dont on peut améliorer l’utilisation de son matériel.

Petit à petit, nous avons intégré des ambassadeurs Nikon à la Nikon School, pour proposer un contenu plus métier ou inspirationnel et être centré sur le matériel.

Aujourd’hui on a environ 35 modules qui couvrent l’apprentissage des bases de la photo, l’apprentissage de l’éclairage, les logiciels, etc. On a également des modules par thématique comme le portrait, l’architecture, la vidéo, etc.

Crédit : Nikon

Le Nikon Plaza propose aussi des formations vidéo en ligne ?

Oui, nous avons créé l’année dernière notre premier module vidéo, sur la découverte de son premier hybride, adressé à des utilisateurs qui ont un Z 30, un Z 50, un Z 5.

La formation coûte 50 €, avec une vingtaine de modules sur une durée de 4 heures, ce qui est assez conséquent.

Hors promotions, le Nikon Plaza vous offre une formation à la Nikon School pour tout achat d’un appareil

Les modules sont hiérarchisés et peuvent être consultés librement. Vous avez un an pour faire le tour de l’ensemble des modules, et c’est assez facile à utiliser.

Le Nikon Plaza expose également des photographes. Quel type de travail est présenté ? Est-ce obligatoirement des photographes qui ont un lien avec la marque ?

Notre volonté est de proposer de l’image pour montrer la finalité de notre matériel et d’ajouter un volet plus inspirationnel.

Les expositions sont aussi une façon de récompenser les utilisateurs Nikon, cela leur apporte une certaine visibilité et notoriété.

L’exposition Little Shao, en novembre 2023 au Nikon Plaza Paris

Chaque mois, nous avons une nouvelle exposition pour présenter un nouveau regard, avec un vernissage qui est l’occasion pour le photographe d’aller plus loin dans l’explication de sa démarche, et surtout pour nos utilisateurs d’aller aussi plus loin sur la compréhension qu’ils ont de son travail.

La majorité des photographes exposés sont des Nikonistes, mais il y a certains projets pour lesquels il y a plusieurs photographes qui interviennent.

Je pense notamment au partenariat annuel, depuis 4 ans, avec la plateforme Wipplay. Nous sommes associés au concours de la Photo de la Semaine. Toute l’année il y a une sélection qui est faite, et à la fin de l’année une cinquantaine d’images sont sélectionnées et projetées en janvier au Nikon Plaza.

Ici, ce qui est important c’est la photo et l’impact de l’image, quel que soit le matériel utilisé.

Un peu de lecture photographique

Quelle est la programmation des expositions au Nikon Plaza pour la fin d’année ?

Actuellement c’est l’exposition de Little Shao qui a commencé début novembre. Son vernissage a lieu le 16 novembre à 19h.

La prochaine photographe, c’est Angele Fuchs, qui fait de la photo de paysage, avec une grande spécificité, c’est qu’elle fait du montage, de manière complètement assumée. Pour une image, elle va réaliser plusieurs prises de vue, toujours sur le même lieu, mais à des heures différentes ou avec des orientations différentes. Elle recompose ensuite tout sur Photoshop, et cela donne des images extraordinaires.

En janvier, nous aurons l’exposition annuelle Wipplay, et en février, nous exposerons les gagnants du Nikon Photo Contest International (NPCI), qui est le concours photo mondial de Nikon. Ce sera la première fois qu’il sera exposé au Plaza.

Cela fait déjà presque 6 ans que le Nikon Plaza existe sous sa forme actuelle. Quel est le bilan et comment voyez-vous les évolutions de ce lieu dans les prochaines années ?

Bien évidemment quand le projet a été lancé, il y avait la question de savoir si c’était juste une vitrine de marque ou un point de vente à part entière. La question était de savoir si ce lieu serait capable d’être complètement autonome dans sa gestion et sa rentabilité.

Aujourd’hui, on peut affirmer que ce projet, unique en Europe, répond à ce double objectif : apporter de la valeur tant à Nikon qu’à ses utilisateurs. Et on le mesure chaque jour par les témoignages de satisfaction des photographes qui sortent du Nikon Plaza.

Et comment voyez-vous l’année prochaine avec les JO, est-ce que le Nikon Plaza va servir aux professionnels ?

Nikon sera présent au Palais des Congrès, au centre de presse comme on l’est toujours, avec du prêt de matériel, la possibilité de faire des réparations rapides, pour les photographes accrédités.

Le Nikon Plaza sera lui un relai de ce centre de presse, pour de la vente d’accessoires complémentaires, pour éventuellement prêter du matériel, pour accueillir aussi tous les gens qui ne sont pas professionnels, qui ne sont pas forcément accrédités.

Donc nous serons ouverts pour l’occasion.

Nikon Z 8

Une anecdote à partager sur le Nikon Plaza ?

J’en ai une qui est assez sympa. C’est une photographe qui était venue pour l’entretien de son matériel. Elle est d’abord entrée pour entretenir son matériel et puis elle voyait qu’il y avait une formation sur l’éclairage Cobra.

Souvent, le formateur utilise différents lieux, en intérieur et extérieur, mais aussi le magasin, puisque les éclairages ne sont pas tout à fait les mêmes.

Elle a vu cela, elle s’est approchée et le formateur l’a complètement intégré à la formation en lui demandant de participer en tant que modèle, pour permettre aux stagiaires non pas de se photographier les uns les autres mais d’avoir quelqu’un qu’ils puissent photographier.

Crédit : Nikon

Elle était rentrée pour du service après-vente, elle est intervenue sur la formation et au final elle a elle même témoigné de son travail et de la manière dont elle utilisait les flashes Nikon.

Je trouve que c’est un beau clin d’œil à l’esprit du Nikon Plaza qui est de créer des synergies entre les différentes attentes de nos utilisateurs.

D’autres actualités du Nikon Plaza à partager ?

Oui, nous avons un événement toute la journée du 2 décembre prochain, autour de certains créateurs Nikon.

On a lancé six concours où chacun des six créateurs va être le directeur artistique d’un des écrans du Nikon Plaza durant toute la journée, en exposant une dizaine d’images sélectionnées auprès de sa communauté par un appel à participation.

Ce qui est très drôle c’est qu’on sent que les images proposées par la communauté d’un photographe sont très proches en termes de style des images faites par le photographe lui-même.

Dans la journée, il y aura cette exposition éphémère, deux workshops et un happening à un moment où chacun des créateurs va expliquer sa sélection aux personnes qui seront présentes.

Merci Thomas d’avoir répondu à nos questions. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Nikon Plaza ainsi qu’au 99 boulevard Raspail dans le 7e arrondissement de Paris du mardi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h.

Source : https://phototrend.fr/2023/11/interview-thomas-maquaire-nikon-plaza/

Auteur :

Date de Publication : 2023-11-14 15:04:05

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

PHOTOVIDEOMAG - PHOTOVIDEOMAG * PHOTOVIDEOMAG | PHOTOVIDEOMAG | PHOTOVIDEOMAG | | PHOTOVIDEOMAG | | PHOTOVIDEOMAG | https://pksportsnews.com   https://www.relink.biz/   https://las-vegas-news.com   https://www.newshealth.biz   https://www.intelli.news/   https://www.france-news.net   https://www.expert-plus.fr   https://usa-foot.com/   -/- Résultat de l’Euromillions (FDJ) : le tirage du vendredi 8 décembre, 240 millions d’euros en jeu   FOSSIL Q Nate | Montre connectée hybride pour homme – Smartwatch sport en acier inoxydable- Compatibilité iOS & Android – Boîte et pile incluses   College basketball rankings: Arizona moves up in Top 25 And 1 after outlasting Utah in 3-overtime thriller   Rymall New Vintage Magique Key String Notebook Journal Blank Agenda Jotter Cahier Corde Vintage Intimate Diary,bleu   Carriers are finally offering some plans worth getting this Black Friday   -*- Le Wi-Fi HaLow a une portée impressionnante   'Proud' Murray earns first win of 2024   Houthis en mer Rouge : La Marine française détruit deux drones provenant du Yémen   Ma Bible des huiles essentielles   Nanga Gipfel 0020, Chaussons mixte adulte – Gris-V.1, 42 EU   Wacom Cintiq 24 HD Touch Tablette Graphique 24″ (60,96 cm)   MATANA 500 Piques Brochettes de Bambou pour Barbecues, Kebabs et Apéritifs, 15cm – Solide & Écologique   Funbee OFUN01-LED Patinette LED Multicolored, 79