Après avoir dépensé 4000$ dans un PC, cet internaute n’a plus assez d’argent pour se chauffer et déclenche de vives réactions

GoogleAds

News JVTech Après avoir dépensé 4000$ dans un PC, cet internaute n’a plus assez d’argent pour se chauffer et déclenche de vives réactions

Publié le 28/11/2023 à 16:35

Partager :

Et si se chauffer avec son PC de jeu était la solution lorsqu’on a plu assez pour payer le chauffage ? L’idée n’est évidemment pas nouvelle, mais ouvre un véritable débat qui au final n’est pas bête, avec de bonnes initiatives.

La chaleur d’un bon PC gamer

Dans le monde du gaming, il y a le
SubReddit de la communauté PC Master Race
. Un endroit où les passionnés se retrouvent pour partager leur expérience, parfois insolite. C’est ainsi qu’un utilisateur créatif a récemment partagé une solution inhabituelle pour rester au chaud sans recourir à un radiateur traditionnel. Sur le subreddit populaire, un post intitulé “Quand tu ne peux pas te permettre un radiateur parce que tu as dépensé 4000 $” a attiré l’attention des internautes.

Après avoir dépensé 4000$ dans un PC, cet internaute n'a plus assez d'argent pour se chauffer et déclenche de vives réactions

L’utilisateur, se présentant sous le nom de “GamerHeat247”, a partagé une photo de son ordinateur de jeu haut de gamme émettant une chaleur considérable. La légende humoristique accompagnant la photo indique que le PC sert de source de chaleur alternative en raison d’un budget serré après avoir investi dans une configuration de jeu coûteuse.

L’idée de se servir de la chaleur générée par un PC de jeu n’est pas nouvelle, mais elle suscite toujours l’intérêt et l’amusement de la communauté. Certains commentaires soulignent l’ironie de dépenser une somme importante pour un PC de jeu, puis de l’utiliser pour compenser le manque de chauffage.

Les réactions des membres de la communauté sont variées. Certains saluent l’ingéniosité de GamerHeat247, qualifiant son approche de “double usage intelligent”. D’autres expriment leur inquiétude quant aux éventuels risques pour le matériel en raison d’une utilisation prolongée à des fins de chauffage.

Se chauffer et faire avancer la science !

Bien que l’utilisation d’un PC de jeu comme source de chaleur puisse sembler un choix inhabituel, elle reflète la créativité des membres de la communauté PC Master Race. Cela souligne également la manière dont la technologie, initialement développée pour un usage spécifique, peut trouver des applications inattendues dans la vie quotidienne.

Un utilisateur propose ainsi, au lieu de faire tourner un jeu dans le vide, de laisser l’ordinateur être utilisé comme superordinateur pour la science. Et oui, il est possible, grâce au projet Folding@home, de faire tourner son ordinateur pour faire de lourds calculs scientifiques. Cela aide ainsi le monde médicale et dans le cas de l’utilisateur de se chauffer en bonus. Une pierre, deux coups où tout le monde est gagnant.

Une autre personne lui propose l’idée évidente de miner des cryptomonnaies. Même si aujourd’hui il est devenu de plus en plus difficile d’en miner, cela reste un bon moyen de rentabiliser sa facture. Oubliez en revanche l’Etherium ou pire, le Bitcoin. Ces cryptos ne sont plus du tout rentables à miner.

En fin de compte, l’histoire de GamerHeat247 illustre la façon dont la passion pour la technologie peut conduire à des solutions uniques et parfois humoristiques. Que ce soit par nécessité ou par choix, les utilisateurs continueront à repousser les limites de la fonctionnalité de leurs gadgets préférés.

Source : https://www.jeuxvideo.com/news/1826683/apres-avoir-depense-4000-dans-un-pc-cet-internaute-n-a-plus-assez-d-argent-pour-se-chauffer-et-declenche-de-vives-reactions.htm

Auteur :

Date de Publication : 2023-11-28 16:35:02

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . +