Alexis Peschard, un TikTokeur, s’est lancé comme défi de descendre la Loire en canoë-kayak

GoogleAds

Il va parcourir plus de 1 000 kilomètres sur la Loire : parti il y a deux mois du mont Gerbier de Jonc, en Ardèche, il doit arriver vers le 20 août à Saint-Nazaire. Alexis Peschard, TikTokeur de 25 ans, s’est lancé ce défi un peu fou pour découvrir différents paysages de France : “L’idée est partie un jour, alors que je suivais le tracé du fleuve sur une carte de France. Je trouve ce parcours intéressant car on part presque au Sud de la France et on traverse une bonne partie du pays, que je ne connaissais pas du tout. Et puis sur la Loire, il y a les châteaux bien sûr, mais aussi les gorges de la Loire, et la partie plus maritime avec l’Océan Atlantique à la fin, donc c’est très varié ! Et puis, il y avait un côté défi, car c’est le plus long fleuve de France, et le plus sauvage d’Europe.”

Logo France Bleu

À lire aussi

Le 30/03/2023

Descente de la Loire : le kayakiste mayennais Dominique Pichon déjà à mi-parcours

Et ce parcours s’est enrichi au fil des rencontres à chaque étape. “Cette descente de Loire est plutôt un prétexte pour rencontrer des gens et découvrir des endroits”, explique-t-il. “Il y a une forme de solidarité qui se crée. Dans chaque ville, les personnes qui y habitent ont l’envie de me faire découvrir leur culture, leur histoire, leurs monuments, leurs spécialités locales, etc. Et malheureusement, je ne peux pas tout voir, je fais le maximum mais je dois repartir à un moment, sinon je n’arriverai pas à Saint-Nazaire avant Noël !”, ironise-t-il.

Alexis Peschard, entouré de Jeff et Pascal qui l'ont hébergé à Orléans, et Kylian, qui a gardé son canoë au centre nautique d'Orléans. Alexis Peschard, entouré de Jeff et Pascal qui l’ont hébergé à Orléans, et Kylian, qui a gardé son canoë au centre nautique d’Orléans. © Radio France –
Phéline Leloir-Duault

A Orléans, Jeff et Pascal se sont chargés de lui faire visiter la ville : “On lui a montré la cathédrale, les endroits clés de la ville, on lui a acheté un pot de moutarde d’Orléans – car ce n’est pas qu’une spécialité de Dijon ! On partage plein d’anecdotes sur la ville, et chacun peut échanger sur sa philosophie? Ce défi, ça me fait un peu penser aux émissions comme ‘J’irai dormir chez vous’ ou ‘Nus et culottés’, ce sont de vraies rencontres.”

Et Kylian, moniteur de canoë-kayak sur la base nautique du lac Charlemagne, a été chargé de stocker le canoë le temps du séjour d’Alexis à Orléans : “J’ai vu sur les réseaux sociaux qu’il arrivait à Orléans, et je lui ai proposé de mettre son kayak dans notre club”, raconte-t-il. “C’est une aventure intéressante humainement, mais aussi sportivement, car ça va peut-être motiver des gens à essayer aussi le kayak ou même faire une partie de la Loire”. “Ça nous arrive parfois d’héberger des kayaks, quand on a la place, ça ne nous arrive pas souvent mais quand on a l’opportunité de rendre service, on le fait”, ajoute-t-il.

Une aventure suivie par 130 000 personnes

Car Jeff, Pascal et Kylian font partie des abonnés d’Alexis ! Le jeune homme est parti sans aucun abonné sur TikTok ou Instagram et maintenant ses vidéos, “un petit condensé de mes journées”, sont vues par plus de 130 000 personnes. Un engouement qu’il n’avait pas anticipé : “Quatre ou cinq jours après le début du périple, il y a eu une explosion d’abonnés, que je ne pourrais pas expliquer.” Mais il tient à préciser : “Je ne suis pas parti faire la descente de la Loire pour créer du contenu sur TikTok et Instagram, c’est l’inverse : je suis parti pour faire la descente de la Loire et je fais des vidéos, que je poste ensuite sur TikTok et Instagram.”

Derniers préparatifs avant la mise à l'eau du canoë-kayak : Alexis attache soigneusement ses affaires pour éviter qu'elles ne tombent à l'eau. Derniers préparatifs avant la mise à l’eau du canoë-kayak : Alexis attache soigneusement ses affaires pour éviter qu’elles ne tombent à l’eau. © Radio France –
Phéline Leloir-Duault

Pour lui, il n’était pas question de partir sans son matériel photo et vidéo : “C’était une évidence pour moi de partir, lors de cette aventure, avec mon drone, ma GoPro et ma caméra ! Avec la batterie et les chargeurs, je transporte 12 kilos de matériel supplémentaire, en plus de mes affaires, mais je ne me voyais pas partir sans.” Ces vidéos lui permettent de garder une trace : “Je ne suis pas quelqu’un qui écrit, la photo et la vidéo sont mes passions, et ce compte, c’est un peu comme un journal de bord. Je fais ces vidéos pour moi mais aussi pour mes proches, pour qu’ils sachent où je suis, ce que je fais, et qu’ils se rendent compte de ce que je vis.”

350 kilomètres restants avant l’arrivée

Néanmoins, Alexis n’est pas toujours hébergé chez l’habitant : “Quatre nuits sur cinq environ, je suis tout seul et j’installe mon bivouac sur les îles de la Loire ou sur la rive. Mais c’est vrai que pouvoir dormir dans un vrai lit de temps en temps, de faire des machines, c’est plus confortable ! Au début, je pensais utiliser les hôtels, mais du coup, je rencontre de nouvelles personnes, donc c’est vraiment enrichissant.” Et il ne voit pas le temps passer : “Ça fait deux mois que je suis parti, mais je ne m’en rends pas compte j’ai l’impression que c’était hier ! D’ailleurs, je pensais achever cette descente plus rapidement, en un mois, mais l’aventure s’est étoffée avec les rencontres et j’en profite à fond.”

C'est parti pour la mise à l'eau ! Alexis devrait atteindre Saint-Nazaire d'ici le 20 août. C’est parti pour la mise à l’eau ! Alexis devrait atteindre Saint-Nazaire d’ici le 20 août. © Radio France –
Phéline Leloir-Duault

Et cette nouvelle communauté, qui grandit de jour en jour, sera peut-être une base pour de prochains projets : “Ça ouvre plein de possibilités pour de futurs voyages, j’adore voyager donc je pourrais refaire des vidéos sur d’autres destinations, avec des moyens différents. Ce n’est que du positif !” Dernière photo avant de partir, dernier au-revoir à ses hôtes et Alexis prend le large à bord de son canoë-kayak, direction Saint Nazaire. Il lui reste encore 350 kilomètres avant d’atteindre l’arrivée !

Source : https://www.francebleu.fr/infos/insolite/alexis-peschard-un-tiktokeur-s-est-lance-comme-defi-de-descendre-la-loire-en-canoe-kayak-8565304

Auteur :

Date de Publication : 2023-08-02 03:47:09

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

GoogleAds
Photo Video Mag
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

1 2 3 4 5 6 7 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .